•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Perquisition à Val-des-Monts : un homme de 51 ans accusé

Camionnette aux couleurs de la GRC devant une résidence d'un secteur boisé.

L'opération policière de la GRC a eu lieu le 20 janvier dernier sur le chemin Fogarty à Val-des-Monts.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Radio-Canada

Un homme de 51 ans de Val-des-Monts a été arrêté mercredi dernier et accusé de possession et d’importation de dispositifs prohibés ainsi que de possession d’argent américain contrefait.

Raymond Têtu a comparu lundi au palais de justice de Gatineau et restera incarcéré d’ici sa prochaine comparution.

C’est une enquête de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) au Québec sur l’importation de dispositifs d’armes à feu prohibées qui a mené à son arrestation le 20 janvier, peut-on lire dans un communiqué.

En collaboration avec le Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais et le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), une perquisition a d’abord été menée par le Détachement des enquêtes fédérales et aéroportuaires de la GRC à la résidence de l’accusé, à Val-des-Monts.

Des véhicules, dont un aux couleurs de la GRC, dans un secteur résidentiel boisé.

Une importante quantité de drogue, possiblement de la cocaïne, selon la GRC, a été saisie.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Divers types d’armes à feu et des dispositifs prohibés ont été saisis. Les policiers ont également saisi des billets de banque américains contrefaits ainsi que de la drogue.

La GRC s’est ensuite rendue à une deuxième résidence, du côté de Gatineau, pour une seconde perquisition et a saisi plusieurs autres armes à feu.

Voici la liste des objets qui ont été saisis :

  • 18 armes à feu, dont un fusil d’assaut et un pistolet mitrailleur Thompson
  • 4 silencieux
  • Des milliers de dollars en faux billets de banque américains

D’autres accusations pourraient être portées à la suite de l'analyse de la preuve, précise la GRC.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !