•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des organismes de protection du français de la Mauricie souhaitent une loi 101 plus forte

Simon Jolin-Barrette parle debout à l'Assemblée nationale et tient des feuilles dans ses mains.

Le ministre québécois de la Justice Simon Jolin-Barrette.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Radio-Canada

Des organismes de protection du français de la Mauricie se demandent si le contenu du nouveau projet de loi sur le français au Québec, qui doit être présenté la semaine prochaine, aura assez de mordant.

Le ministre de la Justice et Responsable de la langue française, Simon Jolin-Barrette, devrait déposer son projet de loi de refonte globale de la loi 101 lors de la prochaine session parlementaire, qui débutera la semaine prochaine.

La Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de la Mauricie surveille de près le dépôt et, surtout, le contenu de ce projet de loi.

L’organisme souhaite notamment que le projet de loi s’attaque aux institutions, ce qui voudrait dire entre autres qu’elle s’applique aux cégeps. Il considère également que le gouvernement du Québec doit continuer de donner ses services en français d’abord, notamment à Montréal.

Le directeur général de la SSJB de la Mauricie, Guy Rousseau, salue l’intention du gouvernement de renforcer la loi 101, un geste qu’il qualifie de courageux. Pour lui, le français, c’est l’ADN du Québec.

Le président fondateur du Festival international de la poésie de Trois-Rivières, Gaston Bellemare, suit lui aussi de près les progrès du projet de loi. Selon lui, la réforme est nécessaire; on doit, dit-il, renforcer le français au Québec.

L’application de la loi 101 au Québec n’a pas été étendue depuis sa création, en 1977.

D’après le reportage de Sarah Désilets-Rousseau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !