•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un pilier du mouvement coopératif à Caraquet, Marcel Garvie, est décédé

Marcel Garvie en entrevue.

Marcel Garvie en 2013, quand il était président de la Coopérative de Caraquet (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Marcel Garvie, bien connu pour son engagement communautaire dans la région de Caraquet, au Nouveau-Brunswick, est décédé lundi.

M. Garvie a marqué des centaines de jeunes durant sa longue carrière d'enseignant à l’école polyvalente Louis-Mailloux, à Caraquet.

Il a aussi marqué l'histoire de la Coopérative de Caraquet à titre d'administrateur, de secrétaire et de président de 1999 à 2009.

En 2015, il est devenu membre de l'Ordre du Mérite coopératif mutualiste québécois pour son engagement exemplaire en ce qui concerne, notamment, le rapprochement entre les coopératives du Nouveau-Brunswick et celles du Québec.

L'historien et homme politique Bernard Thériault l'a bien connu. Il lui vouait un grand respect même s’ils n’étaient pas toujours sur la même longueur d’onde.

Moi, je peux le considérer comme mon ami même si récemment on avait le plaisir de débattre sur des questions politiques, sur le [...] web souvent. On n’était pas toujours d’accord, mais on était très, très respectueux les uns des autres. C’est un homme de grandes connaissances. C’est un érudit. C’est quelqu’un qui s’intéressait à tout et il faisait des efforts pour aller chercher l’information qu’il avait besoin dans tous les domaines, affirme Bernard Thériault.

C’est le genre de citoyen, je dirais, qu’une communauté a besoin. On est toujours gagnant quand on a une personne comme Marcel Garvie dans sa communauté.

Bernard Thériault, historien et ancien politicien

Marcel Garvie a aussi été président de la Fondation de l'hôpital de l'Enfant-Jésus à Caraquet.

Avec des renseignements de Ghislain Couture

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !