•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LHJMQ : retour au jeu dans les Maritimes, sauf au Nouveau-Brunswick

Joueur penché vers l'avant, sur la patinoire. Derrière lui, un autre joueur regarde le jeu.

Les Mooseheads d'Halifax comme les autres équipes de la LHJMQ en Nouvelle-Écosse et à l'Île-du-Prince-Édouard vont bientôt retourner au jeu, mais non celles du Nouveau-Brunswick jusqu'à nouvel ordre (archives).

Photo : Mooseheads d'Halifax

Radio-Canada

Les équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) en Nouvelle-Écosse et en l’Île-du-Prince-Édouard s'apprêtent à reprendre leurs activités cette semaine, mais non du Nouveau-Brunswick.

La LHJMQ a annoncé lundi l’approbation par la santé publique de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard de son plan pour la poursuite de la saison 2020-2021.

La Ligue a aussi publié un calendrier des parties prévues que disputeront les Eagles du Cap-Breton, les Islanders de Charlottetown et les Mooseheads d’Halifax à compter de vendredi. Chaque équipe annoncera le nombre de spectateurs permis à ses matchs.

Quant au Nouveau-Brunswick, la LHJMQ précise que des changements peuvent être apportés à l’horaire à tout moment selon l’approbation de la santé publique. Entre-temps, le retour au jeu du Titan d’Acadie-Bathurst, des Wildcats de Moncton et des Sea Dogs de Saint-Jean est remis jusqu’à nouvel ordre.

Rappelons que le Nouveau-Brunswick tente de maîtriser des éclosions de COVID-19. La province recensait lundi 348 personnes atteintes. La phase d’alerte rouge (la plus élevée) est en vigueur dans une grande partie de la province et la région du nord-ouest est entièrement confinée.

Les équipes de la Ligue basées au Québec ont recommencé à jouer la semaine dernière dans un environnement protégé à Chicoutimi, Drummondville, Rimouski et Shawinigan. La Ligue avait annoncé le 18 janvier que les matchs dans les Maritimes étaient suspendus tandis qu’elle poursuivait les discussions avec les services de santé publique de ces provinces.

La LHJMQ était la seule parmi les trois ligues canadiennes de hockey junior majeur qui avait lancé ses activités vers la date normale du lancement de la saison, mais elle les a suspendues le 1er décembre.

Les 18 équipes de la LHJMQ au Québec et aux Maritimes ont dû reporter plusieurs parties depuis le début de la saison, en octobre, à cause de tests de dépistage positifs de la COVID-19.

La Ligue de l'Ouest a récemment annoncé qu'elle tiendrait une saison de 24 parties, mais la date de départ n'a toujours pas été déterminée. Du côté de la Ligue de l'Ontario, elle a retardé ses plans de début de saison. Les équipes de la ligue envisageaient d'amorcer leur camp d'entraînement en janvier et de commencer la campagne le 4 février.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !