•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Éclosion de COVID-19 dans les résidences de l’Université McGill

Des étudiants marchent sur le campus de l'Université McGill par un jour d'hiver.

McGill avait indiqué mercredi avoir placé des étudiants en isolement après qu'ils eurent contracté la COVID-19.

Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Radio-Canada

L’Université McGill annonce avoir répertorié 44 cas de COVID-19 parmi les étudiants qui habitent ses résidences, dont 33 du Collège Royal Victoria (RVC).

L’établissement d’éducation supérieure avait indiqué la semaine dernière avoir détecté plusieurs cas dans ses résidences. Le traçage subséquent des gens étant entrés en contact avec les premiers malades a permis de prendre la mesure de l’éclosion, selon une note publiée sur le site de l’université.

Elle y indique aussi avoir placé en isolement ceux qui représentent un risque modéré ou élevé de contamination et avoir demandé à tous les étudiants du Collège Royal Victoria de se soumettre à des tests de dépistage. Une unité mobile a d’ailleurs été dépêchée au Collège au cours du week-end pour procéder aux tests.

McGill précise avoir resserré ses mesures sanitaires pour freiner cette éclosion.

Nous avons également augmenté le nettoyage et la désinfection de toutes les zones communes de nos immeubles résidentiels, et des agents de sécurité supplémentaires ont été déployés pour aider à assurer le respect des protocoles d'isolement. Au RVC, les repas sont maintenant livrés aux chambres pour aider à réduire les interactions entre les membres de la communauté.

Université McGill

Aucun employé travaillant dans les résidences ne fait partie des malades concernés et le non-respect des directives sanitaires par certains étudiants serait à blâmer.

Tous les cas ont été liés à des contacts étroits et soutenus entre étudiants qui se sont produits lors – ou à la suite – de rassemblements tenus en violation des règlements relatifs à la COVID-19 et aux résidences.

La note de McGill évoque des mesures disciplinaires et des amendes pour les étudiants ayant participé à ces rassemblements, sans toutefois donner plus de précision.

L’établissement invite tous ses étudiants à lui signaler, ainsi qu’à la santé publique, tout résultat positif à un test de dépistage ou tout symptôme attribuable à la COVID-19 ressenti sur le campus ou après avoir visité ce dernier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !