•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un navire terre-neuvien en renfort à la traverse Matane–Côte-Nord

Le Northern Ranger, un bateau qui dessert les communautés du nord durant l'été, est amarré à un quai, où des passagers sont en train de descendre.

Le Northern Ranger transportait des marchandises et des passagers dans les communautés du nord du Labrador (archives).

Photo : CBC/John Gaudie

Marc-Antoine Mageau

En raison des conditions des glaces qui « ont évolué dans les dernières heures » sur le fleuve Saint-Laurent, aux dires de la Société des traversiers du Québec (STQ), un navire de Terre-Neuve est affrété pour servir d’escorte brise-glace au Saaremaa. La STQ ajuste aussi son horaire à la traverse Matane–Baie-Comeau–Godbout.

La STQ loue le NM Northern Ranger à l'entreprise terre-neuvienne Nunatsiavut Marine.

Ce navire, qui transportait passagers et marchandises entre l'île de Terre-Neuve et le Labrador jusqu'en 2019, devrait arriver au quai de Matane d'ici une semaine, selon la STQ.

Le porte-parole de la Société, Alexandre Lavoie, affirme que cette mesure exceptionnelle permettra de maximiser l’utilisation sécuritaire du Saaremaa, puisque le traversier de relève est en effet plus délicat à naviguer dans les glaces que le F.-A.-Gauthier, dont le retour n'est pas prévu avant la fin du mois de février.

Le traversier Saaremaa 1, amarré au quai de Matane.

Le Saaremaa 1, au quai de Matane (archives)

Photo : Radio-Canada / Luc Paradis

Le Saaremaa a la même cote de glace [que le F.-A.-Gauthier], mais la capacité à naviguer dans la glace dépend aussi beaucoup du poids du navire et de sa puissance, rappelle Alexandre Lavoie. Le Saaremaa a un gabarit un peu plus réduit par rapport au F.-A.-Gauthier, donc la différence, essentiellement, elle est là.

Alexandre Lavoie, les bras croisés, souriant.

Alexandre Lavoie, porte-parole de la Société des traversiers du Québec

Photo : Catherine Audette

Le F.-A.-Gauthier n'a pas de comparable, sur le fleuve, pour la navigation dans la glace.

Alexandre Lavoie, porte-parole de la Société des traversiers du Québec

La STQ ne souhaite pas divulguer le coût de la location du Northern Ranger pour le moment.

Départs devancés

Par ailleurs, dès mardi, les départs pour la traverse entre la Côte-Nord et Matane seront également devancés à 14 h 30, du dimanche au vendredi, et à 11 h le samedi.

Selon la STQ, ces changements permettront aux capitaines de bénéficier de la lumière du jour pendant toute la durée des traversées.

Lundi, l’une des traversées du Saaremaa a dû être devancée de plusieurs heures entre Baie-Comeau et Matane, en raison de la présence de glace sur l’itinéraire de la traverse.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !