•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Livraisons du vaccin de Moderna dans le Nord de l’Ontario

Un flacon de vaccin de Moderna contre la COVID-19.

Plusieurs bureaux de santé publique du Nord de l'Ontario n'avaient pas encore reçu de vaccins.

Photo : CBC / Travis Kingdon

Radio-Canada

Des bureaux de santé du Nord-Est de l’Ontario ont reçu une première livraison du vaccin contre la COVID-19 développé par Moderna pour vacciner les résidents des foyers de soins de longue durée de leur territoire.

Ces livraisons s'inscrivent dans le plan de la province, qui souhaite offrir d’ici le 5 février une première dose à tous les résidents des foyers de soins de longue durée et à ceux des résidences pour aînés où le risque de contracter la COVID-19 est élevé.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound et les Services de santé du Timiskaming ont tous les deux annoncé par communiqué avoir reçu une livraison du vaccin lundi.

Le camion est arrivé ce matin pour livrer les premières doses de vaccin pour notre district , a déclaré le Dr Glenn Corneil, médecin hygiéniste par intérim des Services de santé du Timiskaming.

Nous sommes enchantés de commencer à administrer les vaccins à nos plus vulnérables afin de pouvoir les protéger.

Dr Glenn Corneil, médecin hygiéniste par intérim des Services de santé du Timiskaming

Santé publique Sudbury et districts, de son côté, indique qu'elle devrait recevoir des doses du vaccin de Moderna en quantité suffisante pour vacciner tous les résidents des établissements de son territoire d'ici la fin de la semaine prochaine.

Cette annonce survient après le succès de la vaccination des résidents, du personnel et des fournisseurs de soins essentiels du foyer Wikwemikong Nursing Home, sur l’île Manitoulin, qui a commencé le 13 janvier.

C’est une merveilleuse nouvelle pour notre communauté et nous avons très hâte de vacciner et de protéger nos citoyens les plus vulnérables, a déclaré la Dre Penny Sutcliffe, médecin hygiéniste de Santé publique Sudbury et districts.

Les vaccins sont un outil essentiel dans notre lutte contre la COVID-19. Nous sommes impatients de collaborer avec nos partenaires à une série de vaccinations sécuritaires et efficaces.

Dre Penny Sutcliffe, médecin hygiéniste de Santé publique Sudbury et districts

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay et l'hôpital régional, qui ont reçu des doses du vaccin Pfizer-BioNTech dès la fin du mois de décembre, ont déjà administré une première dose à tous les résidents admissibles des foyers de Thunder Bay.

Les vaccins arrivent dans une des communautés les plus au nord de l’Ontario

La Première Nation de Weenusk, près de la baie d’Hudson, accueillera mardi une équipe de distribution du vaccin contre la COVID-19, selon un communiqué de la Nation Nishnawbe Aski (NAN).

L’opération est coordonnée par la Weeneebayko Area Health Authority, ORNGE et le gouvernement provincial, avec le soutien des Rangers canadiens.

Une carte montre l'emplacement du village de la Première Nation de Weenusk.

La Première Nation de Weenusk vit sur le bord de la rivière Winisk, dans le Grand Nord de l'Ontario.

Photo : Google Maps

Au nom des membres de Weenusk, je souhaite la bienvenue à l’équipe de distribution de vaccins dans la communauté. Je veux montrer aux membres de la communauté que le vaccin est sûr et qu’il est la clé pour mettre fin à cette pandémie, a déclaré le chef de Weenusk, Abraham Hunter.

Des résidents de communautés autochtones un peu plus au sud-est, le long de la côte de la baie James, ont commencé à être vaccinés dans les dernières semaines.

Le lancement progressif du déploiement du vaccin auprès des aînés de NAN a été un succès et j’espère que cet élan se poursuivra tout au long du reste du programme de vaccination, a ajouté le grand chef de NAN, Alvin Fiddler.

La Nation Nishnawbe Aski regroupe 49 Premières Nations du Nord de l’Ontario, donc plusieurs communautés isolées du Grand Nord.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !