•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le variant britannique du coronavirus semble circuler en Alberta

De gauche à droite : Tyler Shandro et Deena Hinshaw.

Depuis le début de la pandémie, la COVID-19 a fait 1574 victimes en Alberta.

Photo : Radio-Canada

Un variant de la COVID-19 connue pour sa facilité de transmission semble être déjà entré dans la communauté, a déclaré lundi le ministre provincial de la Santé, Tyler Shandro

En tout, l’Alberta a répertorié 20 cas du variant britannique. Ils sont tous directement liés à des voyages sauf un.

Ce dernier cas du variant B117 inquiète, car il pourrait être signe y a d'autres cas de ce variant dans la province, ont indiqué les autorités provinciales.

Permettez-moi d'être franc : c'est maintenant très préoccupant.

Tyler Shandro, ministre de la Santé de l’Alberta

Cinq cas du variant identifié pour la première fois en Afrique du Sud ont également été repérés en Alberta, tous liés à des voyages.

La facilité avec laquelle ces variants se propagent entraînerait d'énormes pics dans le nombre de cas de COVID-19, les hospitalisations et les décès en Alberta, en particulier si nous n’avons pas de mesure de santé en place pour ralentir la transmission, a déclaré Tyler Shandro.

Ces variants peuvent se propager très rapidement, dit-il. La recherche émergente indique qu'ils ont un taux d'infection significativement plus élevé, estimé de 30 à 50 % plus élevé que la souche que nous avons eue en Alberta jusqu'ici.

Il ne fait aucun doute que ce type de croissance exponentielle pousserait notre système de santé au bord du gouffre.

Tyler Shandro, ministre de la Santé de l’Alberta

La médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw, a indiqué que le cas de non-voyage lié au variant était le seul identifié parmi plus de 1000 échantillons examinés, la semaine dernière, en laboratoire.

Alors que nous continuons à enquêter sur cette affaire pour voir si nous pouvons identifier des contacts qui pourraient avoir été exposés à des voyages, il s'agit d'un développement potentiellement préoccupant, a-t-elle aussi appuyé.

Cela souligne l’importance du travail accompli par notre laboratoire pour étendre sa capacité à dépister les cas positifs pour les mutations génétiques préoccupantes.

Deena Hinshaw, médecin hygiéniste en chef de la province

Si des mesures supplémentaires sont nécessaires pour empêcher la propagation de variants en Alberta, nous les prendrons, ajoute-t-elle.

La province prend des dispositions pour que les laboratoires puissent réaliser jusqu’à 400 tests complets par semaine et 300 tests de variants par jour, a déclaré Tyler Shandro.

La présence des variants dans la province complique [la décision] du moment où les restrictions sanitaires seront assouplies, indique-t-il.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a annoncé des changements au projet pilote de dépistage aux frontières : les participants devront attendre le deuxième résultat négatif de la COVID-19 avant de mettre fin à leur quarantaine.

Lundi, l'Alberta a fait état de 362 nouveaux cas de la COVID-19 et de 25 décès supplémentaires en 24 heures.

Plus de 7200 tests ont été effectués en une journée. Le taux de positivité est de 5 %.

À ce jour, 637 personnes sont hospitalisées, dont 113 aux soins intensifs, et 9337 cas de COVID-19 sont dénombrés dans la province.

Depuis le début de la pandémie, la maladie a fait 1574 victimes en Alberta.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !