•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucune nouvelle dose de vaccins attendue cette semaine en Mauricie et au Centre-du-Québec

Une fiole du vaccin de Pfizer-BioNTech et des seringues.

Ces petites fioles se feront rares au Canada dans les prochaines semaines.

Photo : Reuters / Yves Herman

Radio-Canada

La Mauricie et le Centre-du Québec ne recevront aucune nouvelle dose de l'un ou l'autre des vaccins cette semaine. 

Pfizer a annoncé plus tôt ce mois-ci un retard dans ses livraisons au Canada. De plus, aucun arrivage du vaccin Moderna, le seul autre autorisé par Santé Canada, n'est prévu dans la région cette semaine.

Malgré tout, la vaccination se poursuit sur le territoire, car le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ) a encore des doses en sa possession.

Quelque 200 doses, qui avaient été gardées pour le CHSLD Cooke, ont commencé à être données au personnel de la santé dans le secteur de la Tuque vendredi.

Les résidents du CHSLD Cooke, à Trois-Rivières, ne peuvent toujours pas être vaccinés, en raison de l’éclosion en cours. Lundi, on apprenait que huit autres résidents ainsi que quatre employés ont été infectés, portant le total à 70 résidents et 43 employés atteints du virus dans cet établissement.

Les doses restantes du vaccin Pfizer-BioNTech seront aussi administrées cette semaine à des travailleurs de la santé qui avaient déjà pris des rendez-vous.

La vaccination au CHSLD Frederick-George-Heriot pourrait se poursuivre si l'éclosion en cours se stabilise cette semaine. Lundi, aucun nouveau cas n’ont été détecté dans l’établissement. Près d’une centaine de personnes y ont déjà reçu le vaccin.

D'autres doses des vaccins de Moderna et de Pfizer-BioNTech sont attendues dans la semaine du 1er février, mais le CIUSSS MCQ n'a pas encore reçu la confirmation de ces livraisons et ne sait pas combien de doses il recevra.

Un report qui déçoit

La vaccination devait commencer cette semaine dans les résidences privées (RPA) de la région, mais elle est remise à plus tard, en raison du retard dans les livraisons. Il y a environ 12 000 résidents dans des RPA en Mauricie et au Centre-du-Québec, selon le CIUSSS.

On est tous impatients de se faire vacciner, pour être capable de respirer un petit brin, affirme le gestionnaire à la résidence Cardinal-Roy, à Trois-Rivières, Sébastien Ricard. On n’a pas vraiment de contrôle sur les fabricants, donc on est à leur merci, dit-il, avec réalisme.

Sylvie Beaudoin, dont la mère 92 ans habite à la résidence Cardinal Roy, partage cette déception.

C’est très regrettable, espérons que ça va reprendre rapidement [la vaccination], que ce ne sera pas trop long, pour au moins pour les personnes dans les RPA et les proches aidants, dit-elle.

Elle déplore la situation dans laquelle se trouvent les aînés en résidences privées. Ils ne voient pas de monde, ils ne peuvent pas aller dans le salon placoter, alors ils n’ont pas de vie sociale, donc c’est triste, raconte cette proche aidante.

La vaccination a commencé la semaine dernière dans les ressources intermédiaires (RI). Près de 300 résidents ont reçu un vaccin de Moderna.

Jusqu'à maintenant, 9927 travailleurs de la santé prioritaires sur 12 000 ont reçu le vaccin dans la région.

43 nouveaux cas et aucun décès

Au cours des dernières 24 heures, 43 nouveaux cas ont été déclarés dans la région.

Vingt-deux des nouveaux cas sont survenus en Mauricie, dont 12 à Trois-Rivières et 21 au Centre-du-Québec, dont 17 dans la MRC de Drummond.

Aucun nouveau décès n’a été répertorié, mais le nombre d’hospitalisations a augmenté. 

Cinq personnes de plus se retrouvent à l’hôpital, pour un total de 40 hospitalisations. Depuis 24 heures, il y a trois personnes atteintes de la COVID-19 de moins aux soins intensifs. Cinq personnes s’y trouvent toujours.

Le nombre de cas actifs  est de 713 en Mauricie et au Centre-du-Québec, soit une baisse de neuf

Depuis le début de la pandémie, en mars dernier, 446 personnes sont décédées de la COVID-19 dans la région.

Éclosions dans les autres résidences

L’éclosion prend de l’ampleur à la résidence Val-Mauricie, à Shawinigan. Douze résidents et six employés de plus ont appris qu’ils sont atteints de la COVID-19. En tout, 30 résidents et 10 employés ont été déclarés positif.

Toujours à Shawinigan, trois résidents et deux employés sont atteints du virus à la résidence Tortulinoise, pour un total de neuf résidents et cinq employés. 

Au centre d’hébergement St-Frédéric, à Drummondville, huit autres résidents et un employé sont infectés. En tout, 38 résidents et 15 employés sont porteurs du virus.

Aux Terrasses de la fonderie, aussi situées à Drummondville, 63 résidents ainsi que 13 employés ont la COVID-19, soit deux résidents de plus depuis 24h.

À la Villa le reflet, 44 résidents et 19 employés ont été déclarés positifs, ce qui représente un employé de plus que lors du dernier bilan.

Carte la répartition des nouveaux cas.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Dernier bilan fourni par les autorités régionales de la santé

Photo : Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ)

Avec des informations de Marie-Ève Trudel, d'Amélie Desmarais et de Marilyn Marceau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !