•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement d'une nouvelle plateforme de formation virtuelle en français

Le logo de la plateforme canadienne de formation à distance (PCFAD).

Tous les cours qui se trouvent sur la PCFAD seront offerts gratuitement.

Photo : Capture d'écran

Vincent H. Turgeon

Un nouvel outil de formation en ligne pour les adultes francophones en milieu minoritaire voit le jour : la Plateforme canadienne de formation à distance (PCFAD).

Le portail a pour objectif d’améliorer les compétences de ces personnes tant en informatique qu'en mathématiques ou en français.

Des cours de niveaux débutant, intermédiaire et avancé seront offerts dans la langue de Molière.

Avec la PCFAD, les adultes francophones qui ont un faible niveau de compétence dans ces domaines pourront mieux se préparer pour un emploi ou pour le marché du travail.

Avec le temps, l’offre de cours sera bonifiée.

Pour le moment, les différentes formations sont offertes de manière autonome. Un tuteur de la province de l’étudiant est toutefois mis à la disposition de ce dernier afin de répondre à ses questions ou d’évaluer ses exercices.

Éventuellement, des cours virtuels donnés en direct pourraient être offerts.

Une fois le programme terminé, un certificat sera remis à l’étudiant. Aucun crédit universitaire ou postsecondaire n'y sera cependant rattaché.

La PCFAD répond à de multiples besoins, dont celui d'accroître l’accès à la formation en français.

Gabrielle Lopez, directrice générale de la Coalition ontarienne de formation des adultes

Officiellement lancée lundi, la plateforme accueille toutefois déjà des étudiants depuis l’année 2020. À l’automne, 35 adultes y suivaient une formation.

Des ordinateurs portables ont d'ailleurs été achetés, dans le but de les prêter aux étudiants n’ayant pas les outils informatiques nécessaires.

Un projet pancanadien

Le projet a été lancé par la Coalition ontarienne de formation des adultes (COFA), en partenariat avec divers organismes francophones de partout au pays, des Maritimes aux Rocheuses.

Parmi ceux-ci, on compte notamment le Collège Mathieu (Saskatchewan), Pluri-elles (Manitoba), The Learning Centre Literacy Association (Alberta), le Collège de l'Île (Île-du-Prince-Édouard) et l'Équipe d'alphabétisation de la Nouvelle-Écosse.

La PCFAD vient réduire le fossé numérique en compétences essentielles et génériques dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire, explique la directrice générale de la COFA, Gabrielle Lopez.

La plateforme nous permet de livrer une formation personnalisée, ludique et complémentaire à nos programmes en présentiel. Ce mode de livraison des cours favorise l’accès à de la formation continue pour les personnes francophones, et ce, quel que soit leur lieu géographique en province, ajoute le directeur général du Collège Mathieu, Francis Kasongo.

Les personnes souhaitant suivre l’un des cours offerts doivent passer par l'un des organismes participants pour s’y inscrire.

Un outil gratuit

Les formations seront offertes gratuitement grâce à un financement du gouvernement fédéral par l’entremise du Bureau de l’alphabétisation et des compétences essentielles et d’Emploi et développement social Canada.

Une fois que l'aide fédérale arrivera à échéance, en 2023, la PCFAD recherchera d’autres partenariats financiers afin de poursuivre le projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !