•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un couple de Vancouver fait fi des restrictions pour se faire vacciner au Yukon

Un couple sourient pour la caméra.

Rodney et Ekaterina Baker sont accusés d'avoir fait fi des restrictions en entrant au Yukon pour recevoir le vaccin de Moderna.

Photo : Ekaterina Baker/Facebook

Radio-Canada

L'ancien PDG d'une société de casinos et sa femme de Vancouver sont accusés d'avoir enfreint les mesures sanitaires du Yukon en nolisant un vol pour recevoir le vaccin de Moderna dans la petite collectivité de Beaver Creek.

Rodney Baker, un homme de 55 ans qui a démissionné de son poste de président-directeur général la Great Canadian Gaming Corporation dimanche, et Ekaterina Baker, une actrice de 32 ans, ont reçu jeudi des contraventions à l'aéroport de Whitehorse, selon des documents de la cour.

En entrevue à CBC, lundi, le ministre yukonnais des Services aux collectivités, John Streicker, a expliqué que le couple était arrivé à Whitehorse mardi, mais n’avait pas respecté les 14 jours d’isolement obligatoire.

Le couple a plutôt nolisé un vol le jeudi pour se rendre dans la petite collectivité d’une centaine d’habitants de Beaver Creek où se tenait une clinique de vaccination mobile pour distribuer les premières doses du vaccin de Moderna aux résidents, selon le ministre.

Une fois dans la collectivité située à 450 kilomètres au nord-ouest de Whitehorse, le couple s’est fait vacciner en se faisant passer pour des employés d’un motel de la région, explique John Streicker.

Le couple est accusé d'avoir violé la loi territoriale sur les mesures civiles d'urgence en ne s'isolant pas à leur arrivée à Whitehorse et en ne respectant pas leurs déclarations à leur entrée au territoire.

Le couple n’a pas répondu aux demandes d’entrevue de CBC.

Rodney Baker était le président-directeur général de la Great Canadian Gaming Corporation, avant de démissionner dimanche.

La société est propriétaire d’une vingtaine de casinos en Colombie-Britannique, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. L’entreprise a fait l’objet d’une enquête l’année dernière dans le cadre de la Commission Cullen sur le blanchiment d’argent en Colombie-Britannique.

Un porte-parole de la Grand Canadian Gaming Corporation, Chuck Keeling, a déclaré par courriel lundi que la société ne ferait aucun commentaire sur les questions de personnel . Il indique toutefois qu’elle  « suit strictement toutes les directives données par les autorités de santé publique partout où nous opérons. »

Ekaterina Baker est pour sa part une actrice née en Russie, ayant joué des rôles de soutien dans certains films l’an dernier, selon le site IMDB. 

D’après le ministre Streicker, le couple a soulevé des soupçons à Beaver Creek lorsqu'il a demandé à se rendre à l'aéroport après avoir été vacciné. C’est là que les agents d’application de la Loi sur les mesures civiles d’urgence ont été contactés.

Ils ont pu identifier l’homme et la femme par leurs formulaires de déclaration d'entrée et ont pu leur donner des contraventions alors qu’ils se trouvaient à l'aéroport de Whitehorse pour quitter le territoire.

Une infraction à la Loi sur les mesures civiles d'urgence s'accompagne d'une amende maximale de 500 $ par accusation et peut mener à six mois de prison. Le couple a 30 jours pour payer l'amende, ou plaider non coupable en demandant un procès.

Une table et des chaises vides dans un gymnase.

Les autorités sanitaires du Yukon ont lancé le 18 janvier dernier les campagnes de vaccination dans les collectivités rurales. Ici, une répétition à Whitehorse pour le personnel responsable des cliniques mobiles.

Photo : Radio-Canada / Jackie Hong

La Première Nation de White River inquiète

Dans un communiqué, la chef de la Première Nation de White River, Angela Demit, a demandé de plus grandes conséquences pour servir d’exemple.

Nous sommes très inquiets par les actions d'individus qui mettent nos aînés et nos membres les plus vulnérables en danger en sautant la ligne pour des raisons égoïstes, dit-elle. Nous demandons à tous les Canadiens de respecter le processus de distribution des vaccins et de ne pas faire de choses similaires.

Nous comprenons que plusieurs personnes veulent se faire vacciner immédiatement, mais ce n’est pas approprié d'éviter les règlements et d’approcher notre communauté de cette façon. La Première Nation de White River a été choisie à cause de notre éloignement, de notre population aînée et à risque et de notre accès limité au système de santé.

Le gouvernement reverra certains processus

Pour se faire vacciner, le couple a présenté des cartes de santé de l’Ontario et de la Colombie-Britannique en ajoutant être nouveau au territoire.

Selon le ministre John Streicker, plusieurs Yukonnais possèdent des cartes de santé d’autres provinces. Obligée de montrer la carte santé du Yukon n’est donc pas une option.

Selon lui, le gouvernement travaille actuellement à trouver une façon de confirmer si quelqu’un travaille au territoire. D’autres procédures pourraient être ajoutées.

Nous n’avons tout simplement pas anticipé que quelqu’un puisse en faire autant pour tromper nos équipes et se faire vacciner, dit-il. Nous avons tous été offusqués par l’affaire.

Selon des informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !