•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des concerts de The Flaming Lips dans des bulles gonflables pour éviter la COVID-19

Des gens jouent de la musique et dansent dans des bulles gonflables.

The Flamings Lips et leurs fans dans des bulles en plastique pour se protéger de la COVID-19

Photo : YouTube/The Flaming Lips

Radio-Canada

Le groupe américain The Flaming Lips a donné la fin de semaine dernière deux concerts pendant lesquels les artistes comme le public évoluaient dans des bulles en plastique afin de concilier musique en direct et sécurité sanitaire.

Les deux concerts se sont déroulés à guichets fermés en Oklahoma, aux États-Unis. Sur scène, chaque membre des Flaming Lips s’est produit dans sa bulle gonflable. 

Côté salle, 100 bulles en plastique, pouvant accueillir au maximum trois personnes chacune, avaient été prévues. Chaque bulle était placée sur un espace d’un peu plus de 9 mètres carrés.

Les bulles étaient équipées d’une enceinte pour offrir un son de bonne qualité, d’un ventilateur, d’une bouteille d’eau, d’une serviette pour essuyer la condensation se formant sur le plastique et d’un panneau indiquant : Je dois aller faire pipi/j’ai trop chaud.

Les personnes ayant trop chaud voyaient leur bulle alimentée par de l’air frais. Celles ayant un besoin pressant devaient mettre un masque et étaient accompagnées jusqu’aux toilettes par un membre du personnel. 

Au mois de novembre, Wayne Coyne, le leader des Flaming Lips, avait expliqué, en entrevue au site TMZ, que chaque bulle disposait d’une réserve d’oxygène d’une durée d’une heure et 10 minutes. 

Il avait ajouté que l’espace extérieur entourant la salle de spectacle d’Oklahoma City était suffisamment grand pour que les spectateurs et spectatrices puissent respecter les distances de sécurité en attendant d’entrer dans leur bulle. 

Une fois le concert terminé, les gens ont roulé dans leur bulle pour sortir de la salle.

C’est Wayne Coyne, habitué à rouler sur le public dans une boule gonflable lors de concerts, qui a eu l’idée de ces bulles. 

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le groupe a déjà chanté dans des bulles pour des émissions de télévision, notamment lors du Tonight Show avec Jimmy Fallon en septembre dernier. Un concert test avait aussi été organisé en octobre. 

Avec les informations de BBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !