•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lynn Beyak annonce sa retraite du Sénat

La sénatrice avait publié des lettres qui laissaient entendre que les cultures autochtones sont inférieures.

Lynn Beyak au Sénat.

Lynn Beyak a annoncé sa retraite du Sénat lundi.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Lynn Beyak a publié lundi un communiqué de presse annonçant sa décision de se retirer du Sénat, huit ans jour pour jour après sa nomination.

Lynn Beyak, qui a été nommée au Sénat en 2013 par l'ancien premier ministre Stephen Harper, a été critiquée en 2017 pour avoir soutenu que le système des pensionnats autochtones du pays était bien intentionné.

Dans le communiqué annonçant son départ, Mme Beyak a tenu à réitérer ses propos.

Certains m'ont critiquée pour avoir déclaré que le bien, comme le mal, des pensionnats devrait être reconnu. Je maintiens cette déclaration. D'autres m'ont critiquée pour avoir déclaré que le rapport de vérité et de réconciliation n'était pas aussi équilibré qu'il aurait dû l'être. Je m'en tiens également à cette déclaration, a-t-elle affirmé dans le communiqué.

Lynn Beyak, qui est originaire de Dryden, a été retirée du caucus conservateur et plus tard suspendue du Sénat après avoir supprimé des lettres de soutien racistes de son site Internet.

La sénatrice Lynn Beyak.

La sénatrice Lynn Beyak

Photo : Radio-Canada

Le comité d'éthique du Sénat a recommandé sa réintégration après que la sénatrice eut suivi une formation antiraciste et présenté des excuses.

Des leaders autochtones du pays, dont Francis Kavanaugh, du Grand Conseil du Traité n°3, ont continué de demander sa destitution malgré la formation et les excuses.

Dans son annonce, Mme Beyak a affirmé que son engagement à imposer une limite de huit ans au mandat des sénateurs l’a poussée à prendre la décision de quitter le Sénat.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !