•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’École Côte-du-Nord à Gatineau aux prises avec des coquerelles

L'extérieur d'un établissement scolaire.

Des coquerelles ont été découvertes à l'École Côte-du-Nord, dans le secteur Hull, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’école primaire Côte-du-Nord, dans le secteur Hull à Gatineau, est aux prises avec une infestation de coquerelles.

Megan Powdrill a récemment reçu la consigne de bien vérifier les effets scolaires de son enfant à son retour de l’école. Des coquerelles pourraient s’y trouver.

Le Centre de service scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSSPO) a confirmé récemment avoir fait appel à une entreprise d'extermination afin de débarrasser les lieux des parasites.

Un suivi serré est fait par l’entreprise afin de s’assurer de la réussite des traitements. L’école prend la situation au sérieux et, pour cette raison, a pris les mesures qui s’imposent pour régler la situation en suivant les recommandations des professionnels, a répondu par courriel le CSSPO, lundi.

Dans une lettre envoyée aux parents, la direction demande de vérifier, matin et soir, les effets personnels des élèves pour éviter que le problème persiste.

Une femme accorde une entrevue à l'extérieur.

Megan Powdrill a récemment reçu la consigne de bien vérifier les effets scolaires de son enfant à son retour de l’école en raison d'une infestation de coquerelles à l'École Côte-du-Nord, dans le secteur Mont-Bleu, à Gatineau.

Photo : Radio-Canada

Ce n’est pas quelque chose qu’ils [autorités scolaires] peuvent prévoir. Je crois qu’ils font de leur mieux, note Mme Powdrill, qui reste compréhensible, mais tout de même vigilante.

Lundi, le CSSPO a décliné notre demande d'entrevue. Selon le Syndicat de l'enseignement de l’Outaouais (SEO), la situation perdure et des actions immédiates sont exigées.

Une femme accorde une entrevue via visioconférence.

Suzanne Tremblay, présidente du Syndicat des enseignants de l’Outaouais (SEO).

Photo : Radio-Canada

Depuis quelques semaines, il y a en beaucoup. On aperçoit ces petites bestioles, les coquerelles, un peu partout à différents endroits dans l’école et ça inquiète beaucoup le personnel enseignant, a déclaré Suzanne Tremblay, la présidente du Syndicat de l'enseignement de l’Outaouais (SEO).

On doit maintenant mettre les manteaux et les bottes dans des sacs. On doit serrer le matériel dans des bacs pour être certains de ne pas les [coquerelles] ramener à la maison, parce que c’est ce qu’on veut éviter.

Suzanne Tremblay, présidente du Syndicat de l'enseignement de l’Outaouais.

L'École Côte-du-Nord, du secteur Mont-Bleu, n’est pas la seule au sein du CSSPO à avoir été infestée par des coquerelles. En 2019, l’École Notre-Dame, dans le secteur de Hull, a dû temporairement fermer pour que des professionnels procèdent à des traitements d'extermination.

L’an dernier, l’École du Parc-de-la-Montagne, à Hull, a aussi dû décontaminer les lieux en raison de coquerelles dans l’établissement.

Des traitements préventifs sont effectués régulièrement dans tous les établissements du Centre de services scolaires des Portages-de-l'Outaouais, assure la direction.

D’autres établissements du CSSPO ont déjà eu des problèmes de coquerelles et, chaque fois, des traitements ont été effectués par des professionnels pour régler la situation dans le respect des normes pour la santé et sécurité des élèves et du personnel, dit-on du côté du CSSPO.

Avec les informations d'Aimée Lemieux et Samuel Blais Gauthier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !