•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Sûreté du Québec a la responsabilité de surveiller la quarantaine des voyageurs

Un homme marche dans l'aéroport de Montréal.

Les voyageurs qui reviennent aux pays auront affaire aux corps policiers lors de leur période de quarantaine.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La Sûreté du Québec (SQ) se charge désormais du respect de la période d'isolement imposée aux voyageurs de la province qui rentrent au pays, en vertu de la Loi sur la mise en quarantaine du gouvernement fédéral.

Radio-Canada a appris que la Sûreté du Québec, qui est mandataire de la Gendarmerie royale du Canada dans la province, a reçu cette directive vendredi dernier.

L'Agence de la santé publique du Canada montre donc les dents aux voyageurs qui rentrent au pays sans respecter les règles sanitaires en vigueur.

Dans ce contexte, le rôle du policier est donc de procéder à des visites sur les lieux d'isolement prévus du voyageur. Les policiers se présenteront sur le lieu identifié du voyageur afin de valider s'il se conforme au règlement en vigueur, explique Claude Denis, porte-parole de la SQ.

Peu importe si le voyageur est conforme ou non, les policiers transmettront à l'Agence de la santé publique du Canada les informations constatées sur place. C'est l'Agence qui prendra les mesures appropriées, s'il y a lieu.

Claude Denis, porte-parole de la Sûreté du Québec
Des policiers devant l'entrée d'un bâtiment aspergé de peinture.

La Sûreté du Québec (SQ) est la mandataire de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) sur le territoire québécois.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Jusqu'à tout récemment, les voyageurs qui rentraient au pays devaient fournir des renseignements à l'aide de l'application mobile ArriveCAN. Un suivi était fait par le biais d'appels robotisés durant la période de quarantaine obligatoire.

Dorénavant, la SQ sera le bras exécutant de l'Agence de la santé publique du Canada au Québec.

Les corps policiers municipaux dans la province seront également appelés à collaborer.

La Sûreté du Québec aura le rôle de coordonner l'ensemble des informations reçues par la GRC. Notre rôle sera ensuite de faire acheminer ces informations aux différents corps policiers du Québec. Ceux-ci auront à s'assurer du respect de mesures sanitaires dans l'ensemble de leurs territoires respectifs, souligne l'agent Denis.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !