•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba annonce 5 morts et 113 cas de COVID-19, dont la moitié est dans le nord

Le Dr Roussin en gros plan.

Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, lors d'une conférence de presse

Photo : La Presse canadienne / David Lipnowski

Les autorités sanitaires ont annoncé lundi avoir détecté 113 nouveaux cas de COVID-19. Par ailleurs, la province déplore cinq décès supplémentaires liés à la maladie.

De nouvelles ordonnances sanitaires sont entrées en vigueur samedi matin. Elles permettent, entre autres, de recevoir deux personnes dans une résidence privée et à tous les commerces de détail de rouvrir.

La santé publique est consciente que beaucoup d’entreprises sont frustrées de ne pas pouvoir ouvrir pour le moment. C’est dû à la nature de ce virus; il se propage avec des contacts prolongés dans des lieux intérieurs, affirme Brent Roussin, le médecin hygiéniste en chef du Manitoba.

Si le Manitoba permettait à toutes les entreprises de rouvrir, poursuit-il, on se trouverait où on était en octobre et au début novembre, [lorsqu']on a vu grimper nos chiffres exponentiellement.

Les cas annoncés jeudi portent à 28 810 le nombre total de cas décelés dans la province depuis le début de la pandémie. Le taux de positivité sur cinq jours s’établit à 10,8 % pour la province et à 6,8 % pour la région de Winnipeg.

Les hospitalisations et le taux de positivité sont légèrement en hausse depuis le week-end. Le Dr Roussin soutient toutefois que la tendance est prometteuse dans la plupart du Manitoba, mis à part au nord, la région qui représente plus de la moitié des nouveaux cas.

Il y aura bien sûr des fluctuations [dans les bilans quotidiens], et c’est pour cette raison que notre réouverture est très prudente, ajoute-t-il.

La moitié des résidents de foyers de soins vaccinés

Environ la moitié des résidents de foyers de soins personnels du Manitoba ont été vaccinés, selon la Dre Joss Reimer, médecin en chef du ministère de la Santé et des Aînés, qui est aussi membre du groupe de travail du Manitoba sur la campagne de vaccination contre la COVID-19.

Au cours des deux dernières semaines, les équipes de vaccination se sont rendues dans la moitié des foyers. Cette semaine, elles devraient vacciner les résidents de la soixantaine de foyers de soins restants, selon la Dre Reimer.

Ainsi, poursuit-elle, le Manitoba aura vacciné tous les résidents de foyers de soins avec une semaine d’avance sur son échéancier.

Joss Reimer assure que le retard dans les livraisons de vaccins Pfizer-BioNTech n’aura aucun effet sur la vaccination dans les foyers de soins. Elle explique que le Manitoba a des réserves de ce vaccin suffisantes pour fournir la deuxième dose à tous les résidents de foyers de soins, ou encore aux travailleurs de la santé qui ont actuellement des rendez-vous. La docteure compte d'ailleurs administrer uniquement les deuxièmes doses de vaccin dans ces centres de vaccination de Brandon et Winnipeg à partir de cette semaine.

La province a décidé de donner la priorité aux résidents de foyers de soins, puisqu'ils ont souvent une réaction immunitaire moins forte à une seule dose. Nous allons leur donner la deuxième dose aussi près que possible [de l'échéancier recommandé par le fabricant] pour augmenter les chances qu’ils puissent combattre une infection, déclare la Dre Reimer.

Le vaccin a été donné à environ 90 % des résidents de chaque foyer. Certains n’étaient pas admissibles pour des raisons médicales et d’autres n’ont pas consenti à être vaccinés. La Dre Reimer est très contente de ce taux de vaccination.

Des deuxièmes doses annulées?

Néanmoins, les retards dans les livraisons du vaccin de Pfizer-BioNTech pourraient obliger la province à devoir annuler les rendez-vous pour l'obtention d'une seconde dose prévus aux centres de vaccination géants de Winnipeg et Brandon. La province a, en effet, décidé de prioriser les résidents de foyers de soins dans un tel cas.

La Dre Reimer a espoir que le retard sera tout au plus d’une ou deux semaines. Tout dépendra de ce que nous obtiendrons du gouvernement fédéral le 8 février, dit-elle. La province publiera mercredi la suite de sa liste de personnes prioritaires pour la vaccination.

Par ailleurs, des centres de vaccination ouvriront à Le Pas et à Flin Flon la semaine du 8 février. Il s'agira des deux premiers centres de vaccination installés en dehors des centres géants à ouvrir depuis le lancement du premier au Centre des congrès de Winnipeg.

Faits saillants :

  • 3542 cas actifs lundi

  • 24 464 personnes guéries à ce jour

  • 272 personnes à l’hôpital, dont 36 aux soins intensifs

  • Le nombre de décès attribuables à la COVID-19 est maintenant de 804.

Les cas actifs sont surévalués en raison des retards dans les vérifications nécessaires pour éliminer ces cas de la liste provinciale, parce que la santé publique s'occupe en priorité du traçage de contacts.

La province estime que les cas actifs ne le sont plus en grande majorité 10 jours après l’apparition des symptômes.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 33

  • Prairie Mountain : 6

  • Santé Sud : 6

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 10

  • Nord : 58

Depuis le début du mois de février, 466 635 tests de dépistage ont été effectués, dont 1595 dimanche. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Les personnes décédées sont :

  1. Une septuagénaire de Prairie Mountain liée à l’éclosion au McCreary/Alonsa Health Centre
  2. Une octogénaire de Prairie Mountain liée à l’éclosion au McCreary/Alonsa Health Centre
  3. Une octogénaire de Prairie Mountain liée à l’éclosion dans une aile du Centre de santé régional de Dauphin
  4. Une quinquagénaire de Winnipeg
  5. Une septuagénaire de Winnipeg liée à l’éclosion au Concordia Place

Par ailleurs, des éclosions ont été déclarées terminées au Centre correctionnel de Brandon, au Woodhaven Manor à Steinbach et à la résidence de retraite River Ridge II à Winnipeg.

Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !