•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Peu de résidents de foyers de soins vaccinés au Nouveau-Brunswick

Une femme âgée reçoit le vaccin contre la COVID-19.

La Néo-Brunswickoise Evelyn Calder, 103 ans, a reçu sa première dose de vaccin contre la COVID-19 mercredi. Plus de 1200 résidents d'établissements de soins de longue durée ont été vaccinés mardi et mercredi.

Photo : Contribution : gouvernement du Nouveau-Brunswick

Radio-Canada

La campagne de vaccination contre la COVID-19 avance lentement au Nouveau-Brunswick. Pendant ce temps, le virus fait des ravages dans les foyers de soins, où les résidents sont loin d'être tous vaccinés.

Jusqu’à maintenant, un peu plus de 11 % des 11 000 résidents d'établissements de soins de longue durée ont reçu une dose d’un vaccin contre la COVID-19 dans la province.

Seuls les résidents d’un foyer de soins de Miramichi ont reçu leurs deux doses nécessaires pour bénéficier d'une pleine immunisation.

C’est assez particulier qu’on ait réussi à développer un vaccin en quelques mois. Mais j’espère que ça ne prendra pas le même nombre de mois pour le distribuer, dit Marcel Larocque, président de l'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick.

Marcel Larocque, président de l'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick, le 25 janvier 2021.

Marcel Larocque, président de l'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick, le 25 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Le virus s'est infiltré dans au moins trois établissements pour aînés de la région d'Edmundston, en confinement strict depuis dimanche : le Manoir Belle Vue, la Résidence Hôtel-Dieu et la Villa Desjardins.

Au Manoir Belle Vue, au moins 21 résidents et 12 employés ont contracté la maladie respiratoire. Un autre dépistage de masse est prévu mardi.

Je ne veux faire aucune critique ici, parce que ce n’est pas évident comme dossier à gérer. Mais il faut savoir que plus tôt ça va être fait, moins d’infections vont se développer, moins d’éclosions vont arriver, souligne M. Larocque.

Aux résidences Hôtel-Dieu, où un cas avait été découvert, les résultats du dépistage de masse du 21 janvier se sont tous avérés négatifs. Une deuxième ronde de dépistage est prévue lundi et les résultats devraient être disponibles au cours des prochains jours, a déclaré la médecin hygiéniste en chef, Jennifer Russell.

La Résidence Hôtel-Dieu de Saint-Basile, à Edmundston, en janvier 2021.

La Résidence Hôtel-Dieu de Saint-Basile, au Nouveau-Brunswick, le 21 janvier 2021.

Photo : Radio-Canada

Les résultats du dépistage de la Villa Desjardins, effectué dimanche, sont aussi attendus en début de semaine. Une autre ronde de dépistage a lieu mercredi.

Difficile de vacciner dans des lieux d'éclosion

Des cliniques de vaccination sont prévues dans 21 établissements cette semaine, mais pas dans ceux où sévissent de graves éclosions.

Nous pouvons procéder à la vaccination des résidents dans les établissements où une éclosion est en cours, sauf dans les unités les plus touchées, explique un porte-parole du gouvernement provincial, Shawn Berry.

Le gouvernement estime que les personnes du premier groupe seront entièrement vaccinées à la fin mars en raison du petit nombre de doses de vaccin actuellement disponibles.

La pharmaceutique Pfizer a avisé le Canada la semaine dernière qu’elle livrerait moins de doses que prévu. En date de lundi, 14 257 doses ont été administrées à l’échelle de la province.

Ça m’inquiète au niveau des foyers de soins, parce que ça veut dire la même chose pour l’ensemble de la population. Et pour qu’on vienne à bout de cette fameuse pandémie, il va falloir une vaccination plus prononcée, conclut le président de l'Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick.

Malgré les ralentissements dans la livraison des vaccins, le gouvernement provincial assure qu'il n’y aura aucun retard dans l’administration de la deuxième dose.

Avec les informations de Marie-Hélène Lange, de Jean-Philippe Hughes et de Karine Godin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !