•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un marché à Charlottetown veut mettre en valeur son espace extérieur

Deux tables de piquenique devant un bâtiment commercial.

Le marché Founders Hall dispose déjà de quelques places extérieures du côté de la rue Water. L’autorité portuaire de Charlottetown veut agrandir l’espace extérieur et y ajouter une petite scène et peut-être aussi des foyers.

Photo : CBC/Laura Meader

Radio-Canada

Les responsables du marché Founders, à Charlottetown, veulent améliorer l’espace extérieur près du bâtiment pour le rendre plus accueillant tout en respectant les consignes de santé publique.

L’autorité portuaire de Charlottetown, propriétaire du bâtiment, prépare des plans qui comprendront plus d’espaces verts et une petite scène où des artistes pourront se produire.

L’objectif est d’utiliser l’espace extérieur au maximum, souligne le PDG du port de Charlottetown, Mike Cochrane. On accorde beaucoup d’importance aux activités extérieures plus sécuritaires pour le public en cette période de pandémie, souligne-t-il.

Il s’agit d’aménager 6 espaces extérieurs pouvant accueillir de 8 à 10 personnes chacun. On y envisage de construire aussi des foyers.

Les aménagements seront propices à toute activité d’artisans ou d’artistes locaux ainsi qu’à des activités sociales, selon M. Cochrane.

Le coût du projet est estimé à 150 000 $. L’autorité portuaire espère que tout sera prêt pour l’été prochain.

Des urbanistes se penchent sur le projet

Le service municipal d’urbanisme étudie la demande du port, qui souhaite fusionner deux propriétés afin de réaliser son projet.

Lorsque le port est devenu propriétaire du bâtiment, le terrain voisin était considéré comme étant un lot distinct. L’autorité portuaire estime qu’il serait plus sensé de les fusionner.

Il n’y aurait ainsi qu’une seule propriété et le tout serait plus facile à gérer, explique le président du comité d’urbanisme de Charlottetown, Mike Duffy. Il dit croire que l’aménagement proposé améliorerait l’atmosphère des lieux.

Les documents de la demande de fusionnement précisent que la propriété en question était plus grande et que son propriétaire précédent l’avait divisée en lots.

Le projet crée peu de préoccupations, selon Mike Duffy. Il croit que les arrêtés municipaux existants peuvent s’appliquer en ce qui concerne le bruit.

Le comité discutera à nouveau de la demande le 1er février. Il présentera ensuite une recommandation au conseil municipal. Les conseillers municipaux pourront passer au vote le 8 février.

La demande de l’autorité portuaire ne nécessite pas d’avis publics ni de réunion publique pour discuter du changement proposé.

C’est un secteur déjà très fréquenté et il s’agit de le rendre plus accueillant, particulièrement du côté de la rue Water, ajoute Mike Cochrane. Il croit que le changement sera très agréable.

Avec les renseignements de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !