•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un service d'ambulance de la péninsule d'Avalon « dangereusement » à court de personnel

Une ambulance.

Il y a eu 2022 occurrences lors desquelles aucune ambulance n'était disponible.

Photo : Radio-Canada / Charles Contant

Radio-Canada

Au cours d'une période récente de 12 mois, il y a eu 2022 appels d'urgence lors desquels aucune ambulance n'était disponible dans le nord-est de la péninsule d'Avalon – qui comprend Saint-Jean – à Terre-Neuve.

C'est ce que révèlent des documents obtenus par CBC grâce à une demande d'accès à l'information, après que la Régie de santé de l'Est eut tiré la sonnette d'alarme, en octobre dernier.

En raison d'augmentations continues du nombre d'appels, le service d'ambulance est dangereusement en sous-effectif et peine à répondre aux appels urgents et non urgents, avait déclaré la Régie de santé au ministère de la Santé.

Après avoir lu le document obtenu par CBC, le représentant syndical des travailleurs paramédicaux, Jerry Earle, s'est dit estomaqué.

Pouvez-vous imaginer, 2022 appels sans ambulance pour venir en aide à votre enfant qui s'étouffe ou à votre partenaire de vie qui fait un arrêt cardiaque?

M. Earle a aussi souligné que ces données ont été tirées d'une période durant laquelle il y avait très peu d'hospitalisations liées à la COVID-19.

Ils seraient incapables d'absorber une augmentation de la demande, ils sont déjà incapables de le faire en ce moment […] Si on avait une éclosion de COVID-19, nous ne pourrions même pas avoir de ressources additionnelles.

Pendant ce temps, le nombre d'ambulances disponibles dans la province dépasse les standards nationaux. Selon la Régie de santé, cette situation pose aussi des problèmes, puisque des études indiquent que les employés faisant partie d'une équipe en sureffectif sont plus susceptibles de recourir à des congés maladie.

La Régie de santé a fourni dans son analyse une liste de recommandations. Certaines parties des recommandations sont toutefois caviardées dans la version obtenue par l'entremise de la demande d'accès à l'information.

Les demandes d'entrevue de CBC à la Régie de santé au sujet de ces données ont été déclinées.

Le ministre est le porte-parole principal à ce sujet. Comme nous sommes en élections provinciales, nous ne pouvons pas planifier d'entrevue avec le ministre ou vous envoyer de déclaration en son nom. Vous pouvez toutefois relancer votre demande après les élections, a déclaré un porte-parole.

Le chef libéral Andrew Furey a toutefois affirmé aux journalistes de CBC en journée lundi que le gouvernement a commencé à agir pour régler la situation.

C'est un problème perpétuel, nous le savons, et nous avons entre autres déjà commencé à embaucher de nouveaux travailleurs paramédicaux, a-t-il indiqué.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !