•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre patineurs tombent à l’eau en deux jours à Banff

Des gens patinent sur un lac gelé, au pied d'une montagne.

La saison du patin va bon train sur les lacs du parc national Banff, mais Parcs Canada rappelle aux patineurs d'être prudents.

Photo : Radio-Canada / Evelyne Asselin

Radio-Canada

Parcs Canada demande aux patineurs qui s’enventurent sur les lacs du parc national Banff de surveiller l’épaisseur de la glace avant de la caresser de leurs lames après que quatre patineurs se soient retrouvés à l’eau en deux jours.

Selon l’agence, trois d’entre-eux ont été en mesure de sortir de l’eau glacée par eux-mêmes, alors qu’une personne a eu besoin de l’intervention d’une équipe de secours.

Le chef adjoint du service des incendies de Banff, Russ Geyer, indique que les secours ont été dépêchés au lac Minnewanka, samedi, parce que deux personnes avaient défoncé la glace et étaient tombées à l’eau.

Une femme d’une vingtaine d’années était coincée, accrochée à une mince plaque de glace, probablement à l’eau depuis 30 minutes, raconte-t-il.

C’est alors qu’un homme dans la vingtaine qui l’accompagnait a tenté de la secourir et s’est, lui-aussi, retrouvé à l’eau quand la fine glace sous lui a cédé.

Selon M. Geyer, les gens patinent près des berges du lac Minnewanka depuis environ un mois. Certaines parties du lac ne sont toutefois pas encore gelées, ajoute-t-il.

Les gens s’aventurent de plus en plus loin, parfois à des endroits où la glace n’est pas sécuritaire.

La jeune femme souffrant d’hypothermie a été conduite à l’hôpital, alors que le jeune homme a été examiné sur place.

Parcs Canada rappelle que la glace doit avoir une épaisseur d’au moins 15 cm afin de pouvoir patiner en toute sécurité.

L’agence recommande également aux patineurs d’avoir avec eux une trousse de secours incluant, par exemple, de la corde et un pic afin de pouvoir se sortir de l’eau en cas de problème.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !