•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un modèle d'école verte à Petit-Saguenay

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Une des salles de l'école.

Les instruments de musique prennent une place de choix dans le laboratoire créatif.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Radio-Canada

L’école primaire Du Vallon de Petit-Saguenay pourrait devenir la plus verte au Canada grâce à un investissement de plus de deux millions de dollars réalisé au cours de la dernière année. L’école construite dans les années 60 laisse une grande place aux technologies vertes ainsi qu'à la culture.

L’équipe responsable du projet envisage de l'inscrire à la compétition du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa).

On s'est engagé dans un projet assez important qui était ni plus ni moins de créer une école en milieu rural pour revitaliser un milieu, résume l’enseignant Jean-François Hénault.

Les instigateurs de cette transformation majeure espèrent, ainsi, que l'école devienne le centre attractif du village. Cela permettrait de faire vivre des expériences aux citoyens en plus d’attirer de nouvelles familles.

L'intérieur de l'école.

Les 66 panneaux solaires servent à fournir une partie de l'énergie nécessaire pour faire fonctionner l'école.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Il y a plein de petits détails partout dans l'école qui font que c'est une école verte, le plus possible. On parle entre autres de la ventilation par déplacement. On a vu aussi dans les classes que la lumière se tamise lorsqu'il n'y a pas de mouvement dans la classe. Il y a un point vraiment très important, c'est que sur le toit de l'école du Vallon, on a 66 panneaux solaires, explique la conseillère en communication du Centre de services scolaire des Rives-du-Saguenay, Claudie Fortin.

Un local vitré avec un jeu d'échec.

Les alcôves, construites entre les classes, illustrent une partie du concept de bibliothèque éclatée.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

Un écran qui sera installé, au cours des prochaines semaines, à l’entrée du bâtiment permettra d’imager les retombées des technologies utilisées.

Le décloisonnement, le mentorat... toute l'école a été réfléchie en fonction des espaces communs, de faire en sorte que les jeunes puissent travailler ensemble facilement donc on le voit par les espaces entre les locaux. On le voit par l'anti-classe. On le voit par la bibliothèque éclatée qui enveloppe les classes, la cuisine , témoigne l’enseignant, Jean-François Hénault.

Les deux enseignants posent dans le gymnase de l'école.

Les enseignants Vicky Gagnon et Jean-François Hénault se considèrent chanceux d'avoir travaillé sur ce projet.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

La culture à l’honneur

L’offre éducative de l'école primaire de Petit-Saguenay laisse également une grande place à la culture. La directrice de l’école, Myriam Plante, explique qu’un projet nommé passion culture est en développement.

La directrice pose avec un masque à l'intérieur de l'école primaire.

La directrice de l'école primaire Du Vallon Myriam Plante est confiante d'attirer de nouvelles familles grâce aux travaux réalisés dans l'établissement.

Photo : Radio-Canada / Laurie Gobeil

L’école comprend un espace qui permettra aux enseignants et aux élèves de cuisiner. Une serre se trouve à proximité. Le bâtiment pourrait également accueillir diverses expositions.

D'après les informations de Laurie Gobeil

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !