•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Héritage Saint-Boniface souhaite acquérir l’ancien hôtel de ville

L'ancien hôtel de ville de Saint-Boniface.

L’ancien hôtel de ville de Saint-Boniface abrite les locaux de plusieurs organismes.

Photo : Radio-Canada / Megan Goddard

Afin d’assurer la préservation de l’intégrité de l’ancien hôtel de ville et de l’ancienne caserne de pompiers, Héritage Saint-Boniface, en collaboration avec la Crémerie Coop, propose d’acquérir ces deux édifices à la Ville de Winnipeg.

Cette proposition a été présentée et adoptée en principe lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisme.

Il est important que le carré civique de Saint-Boniface revienne à la communauté, selon le président d’Héritage Saint-Boniface, Walter Kleinschmit.

L'offre inclut les bureaux actuels du Festival du Voyageur et le Jardin des sculptures.

Pour nous, l’hôtel de ville appartient à la communauté qui a payé pour, il y a 100 ans. On ne voit pas pourquoi une tierce partie devrait profiter de ça en le rachetant. On voudrait protéger l’hôtel de ville, la caserne de pompiers, les bureaux du Festival du Voyageur ainsi que le Jardin des sculptures, souligne le président.

Un homme aux cheveux gris avec des lunettes esquisse un sourire à l'appareil photo.

Le président d’Héritage Saint-Boniface, Walter Kleinschmit, croit que leur proposition d’acquisition a beaucoup d'avantages.

Photo : Radio-Canada / Mathilde Monteyne

M. Kleinschmit explique que la proposition prévoit un ajout de logements locatifs abordables aux bâtiments, ce qui permettra de créer des sources de revenus. Le projet s’autofinance en très grande partie, lance-t-il.

Ce dernier reconnaît que la mise en place nécessitera des dépenses, mais précise qu'elles sont prises en compte dans les états financiers qui accompagnent l'offre. Le projet sera géré par une entreprise sociale à but non lucratif constituée des résidents.

Ce sera comme Presse-Ouest, organisé pour reprendre la Liberté et la garder comme société rentable pour la communauté plutôt que d’en faire une entreprise privée, indique-t-il.

En novembre 2019, la Ville de Winnipeg a publié son appel d’offres pour la vente de l’ancien hôtel de ville de Saint-Boniface et pour celle de l’ancienne caserne de pompiers.

Les promoteurs intéressés avaient jusqu’en novembre 2020 pour soumettre leur proposition.

Walter Kleinschmit indique qu’Héritage Saint-Boniface et la Crémerie Coop attendent une convocation de la Ville pour défendre leur projet devant les élus municipaux.

Nous ne sommes pas les seuls à faire une proposition, mais nous espérons que la Ville de Winnipeg tiendra compte de l’importance des édifices pour Saint-Boniface, conclut-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !