•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

350 employés de Postes Canada ont reçu l’ordre de se mettre en quarantaine

Les véhicules de livraison sont vus à l'usine principale de Postes Canada à Calgary, en Alberta, le samedi 9 mai 2020, au milieu d'une pandémie mondiale de COVID-19.

Postes Canada confirme qu'il y a eu au moins 190 cas de COVID-19 dans un de ses centres de tri à Mississauga depuis le 1er janvier, où travaillent plus de 4500 personnes.

Photo : La Presse canadienne / Jeff Mcintosh

Radio-Canada

Postes Canada a révélé que 350 employés de son centre de tri à Mississauga étaient en quarantaine à la maison.

Une éclosion au centre de tri Gateway Est de Postes Canada à Mississauga est à l’origine d’au moins 190 cas de COVID-19 chez les employés du centre depuis trois semaines.

Le porte-parole de Postes Canada, Phil Legault, a confirmé à Radio-Canada que pendant quatre jours (du 19 au 23 janvier), Postes Canada a collaboré avec la santé publique de la région de Peel pour effectuer des tests rapides proactifs sur place.

Panneau indicateur affichant le logo de Postes Canada.

Selon le porte-parole de Postes Canada Phil Legault, le centre de tri Gateway Est est au cœur de tout le réseau national de livraison et de traitement de la société d'État.

Photo : CBC / Oliver Walters

Selon ce dernier, cet effort a abouti à un total de 42 tests positifs. En collaboration avec la santé publique de Peel, les tests volontaires sur site reprennent aujourd'hui, le 24 janvier.

M. Legault précise que les employés du troisième quart devront s’isoler pendant 14 jours, et que cette mesure de précaution a été recommandée par la Santé publique de la région de Peel le vendredi 22 janvier comme le moyen le plus efficace de contrôler la propagation à ce stade.

Selon le porte-parole de Postes Canada, les employés du troisième quart (le quart d’après-midi) de Gateway Est qui ne travaillaient pas vendredi ont eux aussi reçu l'ordre de ne pas retourner au travail pendant 14 jours, à compter du dernier jour où ils se trouvaient dans le bâtiment.

L’isolement des travailleurs aura un impact sur les activités

Le porte-parole de Postes Canada, Phil Legault, a précisé que des retards de livraison de la poste étaient à prévoir.

Compte tenu de l'importance du centre de tri Gateway au sein de notre réseau de traitement, nous évaluons et adaptons nos plans d'urgence existants pour gérer l'impact sur les clients, a-t-il déclaré par communiqué à Radio-Canada dimanche matin.

Selon le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), les membres qui doivent rester chez eux pour s’auto-isoler seront payés pendant leur quarantaine.

Nous sommes heureux de constater que les autorités de santé publique ont finalement pris la bonne décision, qu’elles ont écouté notre message, et qu’elles ont accordé la priorité à la santé et à la sécurité des travailleurs et travailleuses, a déclaré Jan Simpson, présidente nationale du STTP.

Les mesures sanitaires seront rehaussées

Postes Canada a confirmé qu’en collaboration avec la santé publique de la région de Peel, des mesures sanitaires supplémentaires seraient mises en place dès cette semaine.

Postes Canada effectuera la semaine prochaine des tests de dépistage rapide sur place pour les employés qui travaillent lors du deuxième quart à Gateway Est. Les employés qui refusent de se faire tester devront s'auto-isoler à domicile pendant 14 jours, peut-on lire dans un courriel envoyé à Radio-Canada dimanche matin.

Postes Canada a aussi affirmé qu’elle mettrait davantage l'accent sur les toilettes, les salles à manger et les vestiaires lors de ses opérations de nettoyage.

En plus des mesures recommandées par Santé publique, Postes Canada accélérera le dépistage volontaire de la COVID-19 qu'elle offrait déjà sur place aux employés de l'établissement Gateway.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !