•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Ville d'Ottawa veut connaître votre avis sur sa stratégie de déneigement

Un homme pousse souffleuse qui envoit sur le côté droit.

Un employé de la Ville d'Ottawa déneige devant l'hôtel de ville.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La pandémie et le télétravail ont changé la façon dont les gens se déplacent. Pour l'aider à revoir sa stratégie de déneigement, la Ville d'Ottawa a lancé un sondage en ligne afin de connaître l'opinion des citoyens.

Les habitudes de déplacement des citoyens ont bien changé depuis les 10 derniers mois. Dans les rues, on remarque moins de voitures et plus de transport actif.

Pour s'adapter à ces changements, la Ville d'Ottawa envisage de revoir sa stratégie de déneigement, la dernière mouture datant de 2003.

Tim Tierney, conseiller municipal et président du comité des transports de la Ville d'Ottawa souligne que les choses ont bien évolué depuis.

La vie a changé, et je pense que nous l'avons vu pendant la pandémie, il y a beaucoup plus de marche, et même de vélo, même en hiver, fait-il valoir en entrevue.

La Ville a lancé un sondage en ligne pour l'aider à fixer de nouvelles normes d'entretien hivernal. Elle invite les résidents à y participer.

Le conseiller municipal du quartier Beacon Hill-Cyrville assure qu'il n'est pas question de diminuer les services.

Il ne s'agira pas d'une réduction du service, mais d'une amélioration des services sur la base des commentaires du public.

Tim Tierney, conseiller municipal du quartier Beacon Hill-Cyrville

Les citoyens auront leur mot à dire lors d'assemblées publiques virtuelles qui se tiendront du 25 au 28 janvier. Le sondage demeure en ligne jusqu'au 19 février.

Les piétons rencontrés plus tôt ce samedi se sont somme toute dits satisfaits des opérations de déneigement.

De l'autre côté de la rivière des Outaouais, à Gatineau, le déneigement semble se dérouler rondement depuis le début de l'hiver, mais encore là aussi, la pandémie a changé les habitudes .

Selon Louise Boudrias, la conseillère municipale du district Parc-de-le-Montagne-Saint-Raymond, l'entretien des trottoirs est essentiel. Elle juge d'ailleurs important d'en améliorer la fréquence.

Le délai est plus long pour les trottoirs alors pour les personnes à mobilité réduite, même les personnes plus âgées qui veulent marcher sur les trottoirs, c'est problématique, indique-t-elle. Je pense que s'il y a un enjeu que le conseil doit régler pour les prochaines années, ça va être l'enjeu du déblaiement des trottoirs.

Avec les informations Aimée Lemieux

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !