•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Manitobains souhaitent la réouverture de certaines régions du Nord

Lever de soleil sur une plaine recouverte de neige

Paysage d'hiver dans le nord de la province.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Alors que la moitié du sud du Manitoba connaît une réouverture après plus de deux mois de restrictions en matière de santé publique, les régions du Nord où les cas de COVID-19 sont relativement peu nombreux souhaitent que la province traite cette vaste zone par district.

Des régions comme Le Pas, Snow Lake et Flin Flon devraient vraiment être prises en considération, au lieu des communautés plus au nord et qui font face à plus de cas de COVID-19, a déclaré la présidente de la Chambre de commerce de Le Pas, Jill Wilkinson

Depuis samedi, certaines des restrictions strictes de la province en matière de pandémie ont été assouplies pour tout le Manitoba - à l'exception de la région sanitaire du Nord et de la ville de Churchill, après la diminution du nombre de cas.

La région sanitaire du Nord a été exclue en raison de l’augmentation récente du nombre de cas. Toutefois, la zone qui comprend Le Pas, à environ 520 kilomètres au nord-ouest de Winnipeg, semble avoir réussi à faire baisser sa courbe.

La région de Le Pas, Kelsey et de la Nation crie d'Opaskwayak, comptait 67 cas actifs en date de samedi, selon les données provinciales - un nombre de cas aussi faible qu'à l'automne dernier, alors que la région était sous le niveau orange, ou restreint, selon le système de réponse à la pandémie de la province.

Le nord du Manitoba couvre une zone presque aussi grande que la France, a déclaré Jill Wilkinson lors d'une interview vendredi à CBC. On compte des douzaines de communautés avec près de 75 000 personnes. Le nord ne devrait pas être traité comme un endroit uniforme et les niveaux de risque des différentes régions devraient être évalués séparément.

Nos entreprises sont très déçues que les restrictions aient été maintenues dans le Nord, soutient le vice-président de la Chambre de commerce de Le Pas, Alan McLauchlan.

Selon lui, les gens viennent d'un rayon de 200 kilomètres pour faire leurs achats à Le Pas, mais aucune de ces zones ne connaît d’augmentation de COVID-19.

La chambre de commerce a pris contact avec la province et lui a fait part de ses préoccupations.

Nous sommes pleins d'espoir, affirme M. McLauchlan. Les discussions sont en cours et je pense qu'il s'agit juste d'aller de l'avant et de faire savoir à la province qu'il y a une vie différente ici dans le nord.

La province dit qu'elle réévaluera les ordres de santé publique dans trois semaines.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !