•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le test rapide de dépistage de la COVID-19 de Spartan Bioscience approuvé

Un cube gris sur lequel il est écrit Spartan. Le dessus est illuminé. Le cube semble pouvoir tenir dans une main.

La société basée à Ottawa affirme que Santé Canada a approuvé la vente du système Spartan COVID-19, un test de diagnostic moléculaire rapide. (archives)

Photo : Spartan Bioscience

Radio-Canada

La société Spartan Bioscience, basée à Ottawa, a annoncé samedi que Santé Canada a approuvé son test rapide de dépistage de la COVID-19, fabriqué au Canada, permettant ainsi la vente de l'appareil.

Le test de Spartan est le premier test PCR rapide et véritablement mobile de dépistage de la COVID-19 pour le marché canadien, peut-on lire dans un communiqué de presse de la société. Le système Spartan COVID-19 offre la rapidité et la facilité d'utilisation d'un test rapide, tout en utilisant la technologie des tests de COVID-19 en laboratoire.

Santé Canada avait initialement approuvé le dispositif en avril 2020 — le gouvernement fédéral avait commandé 40 000 tests par mois. À l'époque, les autorités sanitaires ont estimé que l'outil portable marquait un tournant important, car il pouvait fournir des résultats sur place en 60 minutes.

Toutefois, l'agence fédérale a limité l'utilisation de l'appareil à la recherche en mai, après avoir constaté qu'il n'était pas fiable.

Santé Canada a indiqué dans un courriel adressé à CBC que ce nouveau test de dépistage a été autorisé depuis le vendredi 22 janvier.

Ce nouveau dispositif répond aux exigences de Santé Canada en matière de sécurité et d'efficacité, précise le courriel.

Nouvel écouvillon

Co-fondateur de la société, le Dr James Spiegelman, qui exerce aussi la médecine interne au Humber River Regional Hospital de Toronto, a déclaré que les problèmes provenaient de l'efficacité des écouvillons utilisés pour prélever les échantillons de tissus, et non de la machine elle-même.

Spartan a utilisé à l'origine un écouvillon de joue exclusif qu'il a développé pour d'autres types de diagnostics, a-t-il expliqué, mais il est devenu clair que l'écouvillon ne collectait pas suffisamment de matériel génétique pour produire des résultats cohérents et fiables.

La société utilise désormais des écouvillons nasopharyngés standard pour prélever des tissus dans le nez. Nous avons constaté que cela fournit le meilleur échantillon pour une sensibilité accrue du test, a ajouté M. Spiegelman.

Ce dernier a aussi indiqué qu'il n'était plus nécessaire d'expédier et de stocker les ensembles sous le point de congélation, que la température ambiante suffisait.

Avec le test de dépistage Spartan, un professionnel de la santé qualifié fait un prélèvement dans le nez de la personne puis place l'écouvillon dans une solution de traitement qui génère une réaction en chaîne.

Je pense que le test rapide nous donnera un outil pour réduire la propagation de la COVID-19.

Dr James Spiegelman, co-fondateur de la société

L'ensemble est déposé dans l'appareil en forme de cube, qui prend environ 60 minutes pour analyser et produire des résultats. Pour le co-fondateur de la société, les utilisations sont multiples, que ce soit les hôpitaux, les lieux de travail, les pharmacies et même les communautés éloignées.

Des tests rapides déjà sur le marché

Des tests rapides sont déjà utilisés dans différents marchés au Canada, y compris dans les refuges pour sans-abris, les foyers de soin de longue durée et les communautés éloignées. Le premier ministre Justin Trudeau a d'ailleurs indiqué mardi que le gouvernement fédéral avait distribué plus de 14 millions d'appareils aux provinces et territoires.

Le système Spartan sera en mesure de fournir des résultats de qualité aux communautés éloignées, aux industries et aux milieux qui doivent composer avec un accès limité aux laboratoires, contribuant ainsi à alléger le fardeau des établissements de santé qui sont déjà débordés, peut-on lire dans le communiqué.

La société a déclaré que la production des tests rapides était déjà en cours et que les expéditions commenceraient immédiatement pour les clients fédéraux, provinciaux et commerciaux.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !