•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles restrictions pour se rendre au N.-B. à partir de Pointe-à-la-Croix

Le pont J.C. Van Horme.

Les résidents de Pointe-à-la-Croix et de Listuguj devront subir un test de dépistage chaque semaine pour se rendre de l'autre côté du pont J.C. Van Horne (archives).

Photo : Radio-Canada / Isabelle Larose

Les résidents de Pointe-à-la-Croix et de la nation mi'gmaq de Listuguj ne pourront traverser la frontière qu’une fois par semaine pour se procurer des biens essentiels, et devront subir un test dépistage obligatoire.

Le gouvernement de Blaine Higgs a annoncé vendredi que le nord-ouest du Nouveau-Brunswick passera en confinement total pour au moins 14 jours à compter de dimanche.

Malgré ces nouvelles restrictions, les résidents des deux communautés gaspésiennes pourront traverser la frontière pour travailler, se rendre à un rendez-vous médical et pour des raisons liées à la garde d’enfant, mais pour ce faire, devront subir un test de dépistage chaque semaine.

La goutte qui a fait déborder le vase

Pascal Bujold, maire de la Pointe-à-la-Croix, déplore ces nouvelles restrictions, qu'il trouve injustifiées.

La MRC d'Avignon et la Gaspésie s'en tirent bien, on s'en va dans la bonne direction, donc [le gouvernement du Nouveau-Brunswick] n'a pas besoin d'avoir peur des citoyens de la Gaspésie et du Québec de ce côté-ci, estime-t-il.

Une fois de plus, ce sont nos citoyens qui doivent payer, et ce n'est pas adéquat comme situation.

Pascal Bujold, maire de Pointe-à-la-Croix

Pascal Bujold appelle le gouvernement fédéral à intervenir sur le sujet.

Avant la mise en place de ces nouvelles restrictions, les résidents de Pointe-à-la-Croix et de Listuguj pouvaient traverser la frontière deux fois par semaine et n’avaient pas à effectuer de test de dépistage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !