•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Début de la pêche à l’éperlan à Rimouski

Quatre pêcheurs sur la glace

Le quota des prises est de 60 éperlans par jour (archives).

Photo : Gracieuseté: Sonia Landry

Radio-Canada

Après un début de saison retardé par le temps doux, c’est samedi matin qu’a débuté la pêche blanche à l’éperlan arc-en-ciel sur la glace du fleuve, en face de la ville de Rimouski, sous la supervision de l’Association des pêcheurs d’éperlans de la rivière Rimouski (APERR).

Après plusieurs vérifications, le comité de sécurité de l’association confirme que la glace a une épaisseur moyenne de six pouces. Elle est donc assez épaisse pour y circuler à pied en toute sécurité.

La glace est cependant encore trop mince pour y installer une cabane de pêche.

Pour pêcher en cabane, ça prend huit pouces de glace. La banquise et le pont de glace, entre le littoral de Rimouski et les berges de l’île Saint-Barnabé, sont bien en place , assure toutefois Gaston Dionne, président de l'APERR.

Éperlans sur la glace

L'éperlan est une espèce bien connue des amateurs de pêche blanche (archives).

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Pour permettre la tenue de la pêche blanche malgré la pandémie de COVID-19, l’APERR a dû instaurer des mesures sanitaires strictes, comme le port du masque à l’intérieur du poste d'accueil.

L’association insiste surtout sur le fait qu’il n’est pas permis de visiter d’autres bulles familiales sur le site.

Pour taquiner l'éperlan, les personnes intéressées devront acquérir la carte de membre au coût de 20 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !