•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le personnel des écoles a désormais accès au test de dépistage rapide de COVID-19

Des élèves portent le masque dans une classe d'école.

Depuis samedi, le personnel des écoles et les enseignants pourront aller passer un test rapide de dépistage de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les personnes travaillant dans toutes les écoles du Manitoba pourront passer un test de dépistage rapide de la COVID-19 à Winnipeg à partir de samedi, indique la province dans un communiqué la semaine dernière.

L'objectif est d’offrir un service de dépistage rapide pour envoyer le jour même les résultats des tests aux personnes concernées, déclare la province.

Les tests se font au 1066 avenue Nairn, à Winnipeg et uniquement sur rendez-vous. Ils sont maintenant accessibles à tout le personnel scolaire travaillant directement avec les élèves.

Cela inclut les enseignants, le personnel de soutien pédagogique, les chauffeurs d'autobus scolaire, les gardiens et le personnel de garde d'enfants dans les établissements scolaires.

Pour être admissible à un rendez-vous, le personnel doit, soit être identifié comme un contact proche d'une exposition à la COVID-19 à l'école, soit vivre avec une personne qui présente des symptômes de la maladie, soit avoir ses propres symptômes.

Les personnes devront présenter une pièce d'identité et une preuve de leur lieu de travail lorsqu'elles se présenteront. Le centre de dépistage rapide est ouvert tous les jours de 7 h à 15 h, et dispose d'une ligne de rendez-vous réservée aux personnes utilisant le service Fast Pass.

Le président de la Manitoba Teachers' Society (MTS), James Bedford, a mentionné que le délai plus rapide permettrait ainsi aux écoles d'identifier plus rapidement les contacts étroits des cas.

Ce dernier espère également que la province sera en mesure de faire des tests auprès des personnes asymptomatiques, dans les écoles.

Le chef du NPD, Wab Kinew, a critiqué le programme de dépistage rapide de la province vendredi, déclarant que les ressources consacrées au projet pilote devraient être utilisées pour tester la transmission asymptomatique dans les écoles.

Wab Kinew, le chef du NPD porte une chemise et un veston.

Wab Kinew, chef du NPD au Manitoba, déclare que la province devrait tester les personnes asymptomatiques dans les écoles pour avoir une meilleure idée de la propagation de la COVID-19

Photo : Radio-Canada

En ce moment, si un individu est symptomatique, pourquoi n'est-il pas simplement traité avec les tests normaux qui existent ?, soutient M. Kinew.

[Si le gouvernement doit] lancer un projet pilote, il devrait s'agir d'un projet pilote de tests asymptomatiques afin que nous puissions obtenir des données au Manitoba qui prouveraient en fait qu'il n'y a pas de propagation communautaire dans les écoles - ou qui pourraient montrer un autre résultat qui amènerait alors le gouvernement à peut-être investir dans l'éducation.

Le Manitoba envisage aussi d’étendre l'accès à d'autres tests de dépistage rapide à l'ensemble de la province, notamment à Winkler et à Brandon.

Avec les informations de Bartley Kives

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !