•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Chants marins sur TikTok : un facteur écossais signe avec l’étiquette Polydor

Un homme regarde l'objectif intensément.

La vidéo de Nathan Evans où il reprend un chant marin du 19e siècle a été visionnée plus de 8 millions de fois sur TikTok.

Photo : Page Facebook de Polydor

Radio-Canada

Du jour au lendemain, Nathan Evans est devenu une vedette sur TikTok, après y avoir publié sa propre version de Wellerman, un chant marin du 19e siècle repris par The Longest Johns. Il a depuis quitté son emploi et signé un contrat avec la prestigieuse étiquette Polydor, division de Universal Music.

Grâce à la publication de Nathan Evans sur TikTok en décembre dernier, la pièce du groupe The Long Johns se classe maintenant à la 37e place des 40 chansons les plus populaires au Royaume-Uni, a annoncé vendredi l'organisme britannique chargé des classements.

Elle arrive aussi au 2e rang de la liste des 50 chansons les plus virales dans le monde établie par Spotify.

La pièce est inspirée du chant ancien The Wellerman, dont les origines remonteraient à la Nouvelle-Zélande du 19e siècle, selon la BBC. Les chants marins étaient des chansons entonnées en chœur par les personnes travaillant sur les navires marchands alors qu’elles s’affairaient à leurs tâches quotidiennes, comme hisser les voiles.

Un homme sourit timidement.

Nathan Evans, 26 ans, est passé de facteur à chanteur du jour au lendemain.

Photo : Page Facebook de Polydor

Evans, un facteur de 26 ans originaire d'Airdrie, en Écosse, a publié sa propre interprétation du chant à la fin du mois de décembre sur TikTok.

La vidéo a depuis été vue plus de 8 millions de fois, y compris par des célébrités, comme le compositeur britannique Andrew Lloyd Webber, qui se sont enregistrées en chantant le titre. Sans oublier les multiples réarrangements électros ou dubstep qui ont également vu le jour.

De facteur à chanteur en un claquement de doigts

L'engouement est tel que le jeune homme a démissionné de son poste de facteur pour se lancer dans la musique, encouragé par l’offre de contrat proposée par Polydor, qui lui a notamment permis de sortir sa reprise sur les plateformes de diffusion en continu comme Spotify.

C'est une occasion unique, ça ne se reproduira plus jamais, a dit le jeune homme à l'agence de presse PA. Si ça ne fonctionne pas, j'espère pouvoir revenir en arrière et redevenir facteur, mais j'ai pensé qu'il fallait sauter sur l'occasion.

Le compte TikTok de Nathan Evans, où il publie d’autres chants marins, compte désormais plus d’un demi-million d'abonnés, tous des adeptes de la nouvelle tendance qu’il a lancée, baptisée ShantyTok.

Le jeune chanteur pense que l'esprit rassembleur de ces chants explique peut-être leur retour en grâce, surtout en temps de pandémie.

À l'époque où ces chants étaient entonnés, c'était pour rassembler tout le monde, pour garder le rythme et le moral, a-t-il déclaré.

Mais s'il tente d'embrasser la carrière de chanteur, celle de marin n'est pas pour lui, puisqu'il a confié avoir le mal de mer.

Avec les informations de Agence France-Presse, BBC, et NME

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !