•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tronçon de la promenade de la Reine-Élizabeth réservé à ceux qui veulent bouger

Une femme court dans le parc Major à Ottawa en hiver.

L'exercice est une des sorties jugées essentielles par le gouvernement ontarien.

Photo : Radio-Canada / Andrew Lee

Radio-Canada

Entre 9 h et 17 h jusqu’à nouvel ordre, la promenade Reine-Élizabeth entre l’avenue Fifth et la rue Somerset sera fermée aux automobilistes. La Commission de la capitale nationale (CCN) a annoncé cette initiative vendredi dans le but d’offrir plus d’endroits à la population pour faire de l’exercice.

C’est depuis samedi matin que la mobilité active a la priorité sur ce tronçon situé tout près du centre-ville d’Ottawa. La CCN en a d’ailleurs fait l’annonce vendredi sur son compte Twitter.

Le tronçon sera réservé à la mobilité active sauf en cas d’interruption temporaire pour le déneigement par la Ville d’Ottawa. Par voie de communiqué, la CCN exhorte les usagers à être prudents, à se tenir loin des équipes de travail et de la machinerie et à respecter la signalisation si cela devait se produire.

La CCN profite aussi de l’occasion pour souligner que la 51e saison de la patinoire du Canal Rideau, qui accueille annuellement près de 1 million de visiteurs, sera lancée la semaine prochaine. La date d’ouverture exacte sera annoncée dans les médias sociaux dès qu’elle sera connue, ajoute la Commission.

Elle rappelle également que le respect des mesures sanitaires sera de mise cette année. C’est pourquoi, en consultation avec la santé publique, elle demande aux résidents de la région de la capitale nationale d’utiliser les installations qui sont près de chez eux. Cette suggestion s’inscrit dans les visées des directives de santé publique liées à la pratique locale d’exercice et à l’évitement des déplacements non essentiels.

Le canal Rideau en hiver.

La patinoire du canal Rideau accueille annuellement près d’un million de visiteurs (archives).

Photo : Radio-Canada / Olivier Hyland

L’ouverture de la patinoire permettra ainsi à la population de bouger alors que les Ontariens ont l’ordre de rester à la maison.

Les installations comme les vestiaires et les kiosques de nourriture seront fermés de même que les espaces de location de patins. Des stations de désinfection seront aménagées dans les salles de toilettes et il y aura des escaliers à deux sens, là où c’est possible, ajoute la CCN.

Puisque les tables de pique-nique ne seront pas accessibles, les usagers pourront profiter de 100 bancs de plus où ils pourront s’asseoir pour enfiler leurs patins.

Il sera demandé à tous de porter un masque sur la patinoire, prévient la CCN.

Plus de surveillance au parc Mooney’s Bay

La Ville d’Ottawa augmentera la surveillance au parc Mooney’s Bay afin de s’assurer du respect de la règle interdisant la glissade en luge ou en toboggan.

Au cours des deux dernières semaines, cet endroit a accueilli de grandes foules, comportant parfois des centaines de personnes, explique la Ville dans un communiqué.

Ces rassemblements ne sont pas conformes à l’ordonnance collective émise par la médecin-chef en santé publique de la Ville d’Ottawa et faite en vertu de l’article 22 de la Loi sur la protection et la promotion de la santé qui limite à 25 personnes la capacité d’accueil des sites de glissade, y compris les rassemblements au sommet et au bas des pentes, peut-on lire également.

La Ville d’Ottawa prend les grands moyens en donnant accès au stationnement du parc uniquement aux personnes qui prennent part à des activités qui y sont autorisées, soit le ski de fond ou la raquette.

Panneaux et barrière seront ainsi installés à l’entrée du stationnement pour informer les automobilistes des exigences à respecter pour avoir accès au parc.

La Ville d’Ottawa offre sur son site web (Nouvelle fenêtre) une carte interactive indiquant les endroits où la glissade est autorisée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !