•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un entretien « hyper-chaleureux » entre Justin Trudeau et Joe Biden

Les deux hommes politiques marchent sur un tapis rouge entre deux rangées de militaires canadiens.

Joe Biden et Justin Trudeau, le 8 décembre 2016, à Ottawa

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada

Tel que l'avait promis le nouveau président américain Joe Biden après son assermentation, il s’est entretenu vendredi avec le premier ministre canadien Justin Trudeau. Plusieurs sujets ont été abordés et, selon des informations obtenues par Radio-Canada, les deux dirigeants se sont entendus pour tenir une rencontre bilatérale dès le mois prochain.

On ignore cependant si la rencontre se fera en personne ou de manière virtuelle, afin de minimiser les risques de propagation de la COVID-19.

La rencontre téléphonique a duré une trentaine de minutes. C'était le premier appel de Joe Biden à un dirigeant étranger.

Nos informations indiquent que le ton de l’appel était hyper-chaleureux et que la discussion était substantielle, notamment parce que le nouveau président des États-Unis connaît bien le Canada et l’importance des liens entre les deux pays. Il a d'ailleurs mentionné à M. Trudeau que sa défunte épouse Neilia Biden, morte dans un accident de voiture, avait des racines canadiennes.

La plupart de nos priorités se ressemblent, a indiqué un haut fonctionnaire du gouvernement Trudeau qui préfère garder l'anonymat, puisqu'il n'a pas été autorisé à parler publiquement de la discussion.

[Joe Biden] a un bon rapport avec le Canada et il veut travailler avec nous autant que nous voulons travailler avec lui.

Une citation de :Un haut fonctionnaire du gouvernement canadien

Les deux dirigeants ont aussi abordé le sujet de la COVID-19. Il a été question des travailleurs de la santé qui font la navette entre le Canada et les États-Unis, et de la chaîne d’approvisionnement qui doit être maintenue, notamment pour les équipements de protection individuelle.

Joe Biden a d'ailleurs mentionné jeudi son intention d'entamer des démarches diplomatiques auprès des gouvernements du Canada et du Mexique concernant les protocoles de santé publique pour les points d'entrée terrestres.

À propos de Keystone XL, M. Trudeau a exprimé sa déception face à la décision de Joe Biden d’annuler un permis essentiel pour le projet d'oléoduc, mais ce dernier a réitéré l’importance de respecter sa promesse électorale et la décision précédemment prise par l’administration de Barack Obama, dont il était le vice-président.

L’idée d’imposer des sanctions économiques aux États-Unis mise en avant par le premier ministre albertain, Jason Kenney, n’a pas été abordée lors de cette conversation, toujours selon un haut fonctionnaire canadien.

Autres sujets abordés par Joe Biden et Justin Trudeau :

  • Le protectionnisme américain : Joe Biden a garanti qu'il consulterait le Canada en élaborant ses politiques commerciales et économiques, sans promettre que Justin Trudeau serait heureux des résultats.
  • Changements climatiques : il a été question d’énergie propre et sans émission de CO2, dont l’hydroélectricité.
  • Bois d'œuvre : Justin Trudeau a rappelé son intention de faire lever les tarifs douaniers.
  • Les deux Canadiens détenus en Chine : Joe Biden et Justin Trudeau souhaitent travailler ensemble pour la libération de Michael Kovrig et Michael Spavor.

Biden s'entretient avec le président mexicain

Joe Biden s'est aussi entretenu avec son homologue mexicain, Andres Manuel Lopez Obrador. Ce dernier a déclaré avoir discuté de la pandémie, de la coopération entre le Mexique et les États-Unis et de la politique migratoire entre les deux pays lors d'une conversation téléphonique avec le nouveau président.

Tout porte à croire que nos relations avec les États-Unis seront bonnes et profiteront à nos peuples et à nos nations, a ajouté Andres Manuel Lopez Obrador.

Le Mexique jouera un rôle important dans la politique migratoire que Joe Biden souhaite mettre en place. Les deux pays ont convenu de travailler ensemble et notamment de coopérer dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, était-il dit dans un communiqué du ministère mexicain des Affaires étrangères.

Le gouvernement mexicain a annoncé avoir entamé des discussions avec Washington sur un ordre, signé par Joe Biden, imposant des conditions sanitaires aux personnes entrant sur le territoire américain.

Avec les informations de Christian Noël, David Cochrane et Ryan Patrick Jones de CBC et Reuters

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !