•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trois équipes de la LHJMQ débarquent à Shawinigan pour le week-end

Des joueurs de hockey et leurs valises dans un hall d'hôtel.

Des joueurs des Cataractes de Shawinigan arrivent à l'hôtel Gouverneur de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada / Francois Genest

Radio-Canada

La bulle de Shawinigan accueille ses premiers matchs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ce week-end. Les Cataractes de Shawinigan, les Huskies de Rouyn-Noranda et les Tigres de Victoriaville s’élanceront à compter de vendredi sur la glace du Centre Gervais auto.

Après des semaines de négociation avec la Santé publique, la LHJMQ reprend donc vie. Le protocole de sécurité qui a été approuvé est inspiré de celui de la Ligue nationale de hockey (LNH) lors de ses dernières séries éliminatoires.

Tous les joueurs et les membres du personnel des équipes ont dû passer un test de dépistage de la COVID-19. Les propriétaires et la ligue assument les frais de 150 à 205 $ par analyse, selon la région.

Le chef de l'exploitation dans la LHJMQ, Karl Jahnkee, rappelle que tous les joueurs, avant de pouvoir entrer dans l’environnement protégé, ont été testés. Avant de pouvoir faire un match, il faut que tous les tests soient rentrés comme négatif et après ça les joueurs sont testés aux trois jours.

La façade enneigée de l'Auberge Gouverneur de Shawinigan.

L'Auberge Gouverneur de Shawinigan accueillera tous les joueurs de la LHJMQ qui joueront ce week-end à Shawinigan.

Photo : Radio-Canada / Francois Genest

Les trois équipes qui vont jouer au Centre Gervais auto d’ici dimanche logeront au même hôtel, mais ne partageront aucun local.

Matchs du week-end au Centre Gervais auto :

  • Cataractes de Shawinigan/Huskies de Rouyn-Noranda, 22 janvier à 19 h
  • Huskies de Rouyn-Noranda/Tigres de Victoriaville, 23 janvier à 16 h
  • Tigres de Victoriaville/Cataractes de Shawinigan, 24 janvier à 15 h

Pas d’exception pour l’équipe hôte et ce, même si les propriétaires des Cataractes ont acheté un immeuble de chambres à Shawinigan avant l’arrivée des joueurs l’automne dernier. Des centaines de milliers de dollars ont été investis pour créer ce milieu de vie contrôlé.

C’est très bien aménagé, soutient Roger Lavergne, président des Cataractes de Shawinigan. Chacun a sa chambre, on a des espaces pour les études ces choses-là, mais étant donné que nous sommes une ligue, ça prend une certaine parité, alors tout le monde est à l’hôtel.

Patinoire de hockey

La glace du Centre Gervais Auto, domicile des Cataractes de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Les estrades de l’aréna seront vides pendant les matchs du week-end. Pas de propriétaire, pas de journalistes, d’agents ni même de recruteur de la LNH. Personne ne pourra entrer dans l’édifice à l’exception des joueurs et du personnel hockey.

D’après le reportage de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !