•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du tutorat en personne pour faire face aux difficultés de l’école en ligne

La tutrice Gabrielle Cardinal aide un élève.

Une entreprise de Trois-Rivières mise sur des services pédagogiques offerts en personne pour aider les élèves.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Radio-Canada

Une entreprise de Trois-Rivières, Soutien à la réussite, veut faciliter l’accès au tutorat, consciente des difficultés d’apprentissage que vivent de nombreux élèves depuis le début de la pandémie.

L’entreprise créée en septembre dernier offre des séances de rattrapage en ligne ou en présentiel, au choix de l’élève et du parent.

Les séances en personne sont toutefois nettement plus populaires selon le fondateur de l’entreprise, Samuel Rabouin, étudiant au doctorat en éducation à l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Du moment que je mentionne l’enseignement en ligne, on me dit : ''non, non, merci, on va se déplacer!''

Samuel Rabouin, qui enseigne également à l’université, a constaté l’impact de l’enseignement à distance sur la motivation et la concentration des étudiants.

Au niveau de l’apprentissage, au niveau de la compréhension de l’élève d’une formule mathématique ou d’un concept dans l’histoire, c’est beaucoup plus facile de l’apprendre quand on a un contact humain avec celui qui nous l’enseigne.

Samuel Rabouin, fondateur de Soutien à la réussite

Contrairement aux cours offerts à l’école, les tuteurs peuvent porter leur attention sur un seul élève par séance, ce qui permet à l’étudiant d’exprimer ses difficultés et obtenir l’aide appropriée.

De bons élèves peinent avec l’école en ligne

Après plusieurs mois d’école en ligne, des élèves qui avaient jadis de la facilité à l’école font maintenant appel à ses services.

C’est le cas de ce jeune client de Soutien à la réussite, un élève de quatrième secondaire qui a préféré garder l’anonymat.

J'ai un TDA et j'avais arrêté la médication l'année passée puisque mes notes avaient commencé à monter, a raconté le jeune homme. Mais cette année, aucune chance. J'ai été obligé de recommencer parce que c'est tellement dur se concentrer à la maison.

Inquiet d'échouer à ses examens, il est allé chercher l'aide d’une tutrice de Soutien à la réussite, Gabrielle Cardinal.

Avec Zoom, avec les différentes technologies, si les jeunes ont des questionnements, on ne les voit pas se prendre la tête, illustre-t-elle. Quand je travaille avec les jeunes on voit qu'ils cherchent et leurs sourcils qui se froncent. On voit les réactions directement.

La démarche semble faire ses preuves, raconte l’étudiant de quatrième secondaire. J'avais un examen deux jours après mon premier cours et je ne comprenais rien de la matière. Je n'ai eu qu'une session avec Gab et j'ai eu 80 % à mon examen. C'est encourageant.

Les services de Soutien à la réussite sont offerts aux jeunes de niveau primaire ou secondaire.

D’après le reportage de Jacob Côté

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !