•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nourriture humaine ravage la santé des coyotes, selon une étude

Un coyote.

La nourriture pour humains nui aux coyotes urbains.

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Les coyotes urbains qui s’alimentent de nourriture humaine s'exposent à des dommages sur leur santé et peuvent devenir plus agressifs, a découvert une équipe de biologistes de l’Université de l’Alberta.

Plus les coyotes s'alimentent avec de la nourriture humaine, moins ils ont de graisse corporelle et plus ils peuvent avoir de parasites.

Le groupe de recherche de la Faculté de Science de l'Université de l'Alberta a examiné l’estomac et le microbiome intestinal d’une centaine de coyotes dans la région d'Edmonton. Il a détecté des bactéries intestinales de type humain chez plusieurs d'entre eux.

Ce phénomène peut avoir des conséquences sur leur nutrition, leur système immunitaire et même leur comportement.

Chez les chiens, il existe un lien entre les comportements agressifs et la composition de leur microbiome, explique Scott Sugden, l'auteur principal de l'étude. Le microbiome des coyotes urbains a des similitudes avec ceux des chiens.

Toutefois plutôt que de les chasser des villes, Scott Sugden pense qu'il faut apprendre à cohabiter avec eux, puisqu'il s'agit aussi de leur habitat naturel.

Il faut empêcher les coyotes d'avoir accès au compost ou aux poubelles, dit-il. Il faut donc mettre les déchets dans un endroit clôturé ou acheter de meilleurs conteneurs.

D'après Scott Sugden, il s'agirait donc d'une solution gagnante autant pour les coyotes que pour les résidents :Ce serait plus simple et efficace à mettre en œuvre que d’essayer de gérer les coyotes agressifs et en mauvaise santé comme un problème distinct.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !