•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des fonds pour 6 projets de logements sociaux en Outaouais

Deux travailleurs sur un toit en construction à Charlottetown le 1er octobre 2020.

Les logements doivent être livrés pour le printemps 2022 au plus tard (archives).

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Radio-Canada

Alors que la crise du logement gagne du terrain dans la région, l’Outaouais pourra compter sur un nouvel investissement pour la construction de 143 nouvelles unités de logements sociaux.

Québec et Ottawa ont confirmé vendredi matin un investissement conjoint de 12,5 millions de dollars pour la construction de six projets de logements sociaux. Cette annonce arrive à point alors que le taux d'inoccupation est de 1,2 % dans la région.

Au total, 143 unités de logements sociaux verront le jour. Il y a quatre projets à Gatineau, un à Chelsea et un autre à Sainte-Thérèse de la Gatineau.

Les unités pourront accueillir une clientèle variée. Le coordonnateur de Logemen'occupe, François Roy souligne que des logements pour les familles, les personnes seules et les personnes de 55 ans et plus ont, entre autres, été inclus.

François Roy en entrevue à Radio-Canada

François Roy est coordonnateur de l'organisme Logemen'occupe

Photo : Radio-Canada

Si les intervenants du milieu se réjouissent de l’annonce faite aujourd’hui, ils rappellent que ces logements sont loin de répondre à aux besoins actuels en Outaouais.

Il y a au-delà de 1 000 ménages qui ont des besoins impérieux de logement et qui sont en attente à l'Office d'habitation de l'Outaouais, ici à Gatineau, a fait valoir M. Roy. C’est nettement insuffisant pour répondre à l'ampleur des besoins en Outaouais.

Le coordonnateur a également souligné que la situation est critique pour les familles alors que le taux d'inoccupation des logements familiaux est nul.

On a près d’une vingtaine de familles qui sont toujours en hébergement d’urgence, soit en hébergement commercial dans des hôtels ou dans nos hébergements de dépannage.

François Roy, coordonnateur de Logemen'occupe

M. Roy espère que cet investissement permettra de réduire les délais pour la remise des clés de ces unités, initialement prévue pour le printemps 2022.

Encore du pain sur la planche

Pour le maire de Gatineau, Maxime Pedneaud-Jobin, la bataille sur la crise du logement n'est pas finie avec cet investissement-là. Ce dernier a toutefois ajouté qu'il s'agissait d'un sérieux coup de main.

L'état d'urgence a été déclaré en septembre à Gatineau en matière de logement. En plus de ces investissements, le maire a rappelé que le conseil municipal souhaite adopter cette année une politique d’inclusion de logement social dans tous les nouveaux projets [immobilier].

M. Pedneaud-Jobin a tenu à souligner la rapidité avec laquelle le gouvernement a répondu à l'appel de la Ville, concernant ce projet qui a été déposé en décembre.

On a l’une des pires crises du logement au Québec. C’est pour ça qu’on reçoit quand même une grosse somme juste pour nous.

Maxime Pendeaud-Jobin, maire de Gatineau

Le maire indique que certains projets sont déjà amorcés. Il y a des projets où le travail est fait, ce qui manquait, c'était le financement, a-t-il mentionné. On va réduire les délais au strict minimum.

Le député de Gatineau Steven MacKinnon a qualifié l'annonce d'excellente nouvelle pour répondre aux besoins en matière de logement à Gatineau.

Grâce à l'annonce d'aujourd'hui, plusieurs logements seront construits rapidement en Outaouais, a-t-il fait valoir. M. MacKinnon s'est aussi réjoui de constater que 14 unités seront construites par l'organisme Mon Chez Nous.

Avec les informations de Nafi Alibert

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !