•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

WestJet immobilise un Boeing 737 MAX à Calgary

Un avion de la compagnie WestJet décolle.

Le premier vol commercial du Boeing 737 MAX au Canada depuis que l'aéronef a été autorisé à voler de nouveau dans l'espace aérien canadien a décollé de Calgary, en Alberta, le jeudi 21 janvier 2021.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

WestJet a temporairement immobilisé au sol un Boeing 737 MAX qui devait s'envoler de Calgary en direction de Toronto, vendredi, après qu'un voyant d'avertissement se fut allumé dans le cockpit avant le décollage.

Au moment d'annuler le vol 658, l'embarquement était terminé, et les préparatifs du décollage étaient en cours.

Après un démarrage normal des moteurs, un système de surveillance a indiqué une défaillance potentielle qui a exigé une vérification, explique la porte-parole du transporteur aérien, Lauren Stewart.

C'est une opération qui demande du temps et un redémarrage des moteurs, ce qu'on ne fait pas lorsqu'il y a des passagers dans l'appareil. On a donc annulé le vol 658 [vers Toronto] ainsi que le vol de retour de l'appareil et on a transféré les passagers sur d'autres vols.

La compagnie aérienne soutient que les passagers sont montés à bord d'un Boeing 787 à destination de Toronto moins d'une heure plus tard.

Retour en service après des mois d'absence

Le vol 658 aurait été le premier vol de l'appareil en question et le troisième décollage d'un Boeing 737 MAX pour le transporteur calgarien depuis que Transports Canada a autorisé la remise en service de ces avions.

Le premier de ces appareils appartenant à WestJet s'est envolé sans incident jeudi.

Transports Canada avait suspendu la permission de vol de ce modèle d'avion en 2019 à la suite de deux écrasements meurtriers à quelques semaines d'intervalle ailleurs dans le monde.

Les autorités canadiennes ont rétabli l'autorisation après avoir approuvé des changements techniques sur les avions et imposé une formation supplémentaire aux pilotes qui seront aux commandes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !