•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LHJMQ : L'Océanic et le Drakkar reprennent du service ce week-end

Le logo de l'Océanic est installé dans les fenêtres de l'entrée du Colisée.

Le Colisée Financière Sun Life sera l’un des quatre pôles choisis pour accueillir une bulle de trois équipes.

Photo : Radio-Canada / Simon Rail-Laplante

Radio-Canada

Le Drakkar de Baie-Comeau et l’Océanic de Rimouski s’apprêtent à fouler la glace pour la première séquence de parties disputées en environnement protégé, ce week-end.

Le Colisée Financière Sun Life, à Rimouski, sera l’un des quatre pôles choisis par la Ligue de hockey junior majeur (LHJMQ) pour accueillir une bulle de trois équipes, soit l'Océanic, l'Armada de Blainville-Boisbriand et les Remparts de Québec, qui s'y affronteront une fois à tour de rôle.

Le Drakkar de Baie-Comeau a quant à lui rendez-vous à Saguenay, pour entrer dans sa bulle avec les Saguenéens et le Phoenix de Sherbrooke.

L'extérieur du Centre Georges-Vézina en hiver.

Le Centre Georges-Vézina, à Saguenay, accueillera la bulle contenant le Drakkar, le Phoenix et les Saguenéens.

Photo : Radio-Canada / Jonathan Lamothe

Cette reprise des matchs est encadrée par un protocole très rigoureux. Les équipes doivent notamment maintenir un maximum de 32 personnes par équipe, incluant les joueurs, les entraîneurs et le personnel d’encadrement.

Les équipes, dont le club-hôte d’une bulle, demeurent en milieu contrôlé, à l'hôtel, le temps de la séquence de matchs. Une fois à l'aréna, chaque équipe doit rester confinée dans son vestiaire.

De plus, tous les membres de chaque équipe ont passé un test de dépistage de la COVID-19 à deux reprises cette semaine.

Chez les joueurs, l'attente est longue, car la dernière partie remonte au 29 novembre à Val-d'Or.

On est tous vraiment fébriles à l’idée de recommencer à jouer. Ça fait déjà presque deux mois qu’on n’a pas joué! On pratique très fort depuis deux semaines, lance le capitaine de l’Océanic, Nathan Ouellet.

Nouvelle mouture pour l’Océanic

L'Océanic pourra compter sur l'arrivée de deux nouveaux gardiens de but, quatre attaquants et deux défenseurs pour cette nouvelle séquence de matchs.

À quelques heures de la reprise des activités dans la ligue, l'Océanic a d’ailleurs acquis le défenseur Jérémie Biakabutuka, ancien choix de première ronde des Foreurs de Val D’Or, en 2018, en échange d’un choix de première et de troisième ronde ainsi que du joueur Charles-Antoine Beauregard.

Un choix de cinquième ronde en 2022 accompagne aussi le défenseur des Foreurs qui sera de l'alignement vendredi soir.

Les joueurs de l'Océanic, à genoux, écoutent Serge Beausoleil.

L'Océanic a repris l'entraînement après les Fêtes (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

La vague de transactions des dernières semaines a été émotive pour certains vétérans de l’Océanic, notamment Nathan Ouellet.

Ça fait partie de la game, mais de voir partir [Zachary] Massicotte, avec qui j’étais en pension, ça m’a fait quelque chose. On a perdu de grands leaders, mais il faut que d’autres joueurs prennent leur place, indique le joueur de hockey louperivois.

Ces changements dans les rangs de l’Océanic créent toutefois une nouvelle dynamique au sein de l’équipe, selon l’entraîneur-chef, Serge Beausoleil.

On a beaucoup aimé comment les jeunes ont travaillé cette semaine. Lorsqu’on donne des rétroactions, les gars l’appliquent rapidement. On est très contents de l’ouverture et de la progression des jeunes.

Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l'Océanic de Rimouski
Serge Beausoleil

Serge Beausoleil, entraîneur-chef de l'Océanic (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

L'Océanic pourra également compter sur un de ses deux athlètes d'outre-mer, le tchèque Adam Raska qui arrive du Championnat du monde junior à Edmonton.

Par contre, le joueur d'origine tchèque ne sera pas de l'alignement pour les deux parties de la fin de semaine puisqu'il doit compléter une suspension qui remonte à la dernière saison.

Un Drakkar plus jeune

La deuxième année de reconstruction du Drakkar de Baie-Comeau est également marquée par plusieurs échanges.

Les deux vétérans Nathan Légaré et Christopher Merisier-Ortiz ont pris la route de Val-d'Or et de Blainville dans les dernières semaines.

Christopher Merisier-Ortiz joueur du Drakkar de Baie-Comeau

Christopher Merisier-Ortiz a été échangé à l'Armada de Blainville-Boisbriand en retour de l’attaquant de 17 ans Andrew Belchamber et de trois choix au repêchage (archives).

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Le Drakkar sera ainsi la plus jeune équipe de la ligue à la reprise.

L’entraîneur Jean-François Grégoire a intégré six nouveaux joueurs et il compte pas moins de cinq recrues de 16 ans dans son alignement, un fait rare dans la ligue.

Ce sont des jeunes qui ont de belles habiletés. Ils sont bons patineurs, bons avec la rondelle… On va être capable d’avoir un mélange d’un peu de tout.

Jean-François Grégoire, entraîneur du Drakkar de Baie-Comeau

L'Océanic fera face à l'Armada de Blainville-Boisbriand vendredi soir à 19 heures et affrontera les Remparts de Québec dimanche à 15 heures.

Le Drakkar de Baie-Comeau jouera contre le Phoenix de Sherbrooke samedi à 16 heures et contre les Saguenéens dimanche à 15 heures.

Avec les informations de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !