•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’artiste vancouvérois Kriss Munsya combat le racisme avec la beauté

Avec des mises en scène hors du commun, le photographe engagé transforme des souvenirs blessants de son enfance afin d'améliorer le futur.

Kriss Munsya devant une affiche de son exposition au centre ville de Vancouver.

Encore aujourd’hui l’artiste Kriss Munsya dit être victime de racisme au quotidien. L’artivisme a des vertus thérapeutiques pour le jeune homme.

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

Camille Vernet

L’artiste visuel Kriss Munsya d'origine congolaise et qui a passé son enfance en Belgique présente The Eraser, sa première exposition solo, à la galerie Pendulum, à Vancouver. Le photographe engagé, qui s'est installé à Vancouver, explique que la discrimination quasi quotidienne dont il a souffert a influencé la façon dont il se voyait.

Un des concepts annexes du racisme, c'est non seulement apprendre aux gens à ne pas aimer, par exemple les Noirs ou les Arabes, mais c'est apprendre aux Noirs et aux Arabes à se détester eux-mêmes.

Une citation de :Kriss Munsya, artiste visuel
Une voiture en panne dans un stationnement avec deux personnes dont les têtes sont remplacées par des fleurs.

Cette œuvre de l’artiste Kriss Munsya représente un souvenir d’enfance lors d’un voyage en famille. Celui-ci enviait les familles dans un hôtel de l'autre côté de l'autoroute beaucoup plus chic que celui dans lequel il restait.

Photo : Kriss Munsya

Les photographies de Kriss Munsya représentent des souvenirs de son enfance sur lesquels il essaie de reprendre le contrôle.

Pour lui les symboles comme une fenêtre ou des fleures sont plus puissants que les signes évidents comme un sourire. Les symboles parlent beaucoup plus à l'inconscient et à la conscience humaine en général et amènent beaucoup plus de réflexion, croit le photographe.

Pour l'artiste, il est crucial d'aborder des sujets sociaux dans son travail.

Je suis un artiste engagé parce que c’est la seule chose que je puisse faire.

Une citation de :Kriss Munsya, artiste visuel
Kriss Munsya devant une de ses oeuvres.

Un entretien avec Kriss Munsya un artiste engagé

Photo : Radio-Canada / Camille Vernet

L'exposition gratuite The Eraser est présentée à la galerie Pendulum, jusqu'au 26 février 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !