•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7,1 M$ pour la création de logements abordables à Québec

À Québec, 18 587 unités de logements communautaires et sociaux sont recensées.

Dans la province, 54 projets seront ainsi financés par le fédéral.

Photo : iStock

Radio-Canada

Ottawa injecte 7,1 millions de dollars pour la création de logements abordables à Québec. D’ici les 12 prochains mois, 27 unités permettront à des personnes vulnérables d'avoir un nouveau logis.

Jeudi, le fédéral avait d'ailleurs annoncé un financement de 56,8 millions de dollars octroyé à Montréal. Au total, Ottawa offre un investissement de près de 116 millions de dollars dans la province pour appuyer la réalisation de 54 projets.

Cet investissement par notre gouvernement et notre collaboration avec nos partenaires [...] contribueront énormément à aider les personnes et les familles vulnérables qui en ont le plus besoin, car ils permettront de leur fournir rapidement 1228 logements abordables neufs, souligne le ministre de la Famille, Ahmed Hussen.

De son côté, le gouvernement du Québec s'engage à financer le supplément de loyer pour certains projets. Cela permettra aux locataires admissibles de ne dépenser que 25 % de leurs revenus pour se loger. Cette aide représente un coût total d'environ 131,5 millions de dollars sur une période de 20 ans.

Je suis fière d’être parvenue à un accord qui est bénéfique pour tout le Québec. Au total, ce sont 1491 logements qui pourront être habités d’ici le printemps 2022, précise la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

Gros plan de la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, assise durant une conférence de presse.

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Projets à Québec

Le président du Conseil du Trésor et député de Québec se réjouit de voir se concrétiser deux projets en Basse-Ville pour les jeunes de 18 à 35 ans.

Ces sommes seront déployées dans deux projets pour combler rapidement des besoins en matière de logement pour les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale de même que pour les jeunes adultes en situation d’itinérance, explique-t-il.

La ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, ajoute qu'au total la région aura 62 nouvelles unités.

Nous pourrons mieux servir nos aînés, nos citoyennes et nos citoyens vivant avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance, ainsi que nos jeunes adultes présentant des besoins particuliers en habitation. Je salue les efforts de tous pour y parvenir, affirme-t-elle.

Des besoins criants

Le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), un regroupement national pour le droit au logement, se réjouit du financement annoncé. Les deux projets financés à Québec permettront d’améliorer rapidement le sort de personnes en situation d’itinérance ou de grande vulnérabilité, souligne la porte-parole Véronique Laflamme.

Évidemment, 27 logements ce n'est pas suffisant pour répondre aux besoins urgents, non seulement des personnes en situation d’itinérance, mais des ménages locataires ayant des besoins urgents et qui risquent de se retrouver dans une situation de plus grande vulnérabilité si il ne se développe pas d’alternatives aux logements privés trop cher.

Elle rappelle que Statistique Canada fait état d’au moins 18 000 ménages locataires de Québec qui ont des besoins impérieux de logement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !