•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La caserne de pompiers centenaire de Copper Cliff désignée patrimoniale

La caserne centenaire de Copper Cliff dans le Grand Sudbury.

La caserne de Copper Cliff, dans le Grand Sudbury, a plus de cent ans.

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Radio-Canada

C'est officiel : la caserne de pompier de Copper Cliff, vieille de 110 ans, est désignée patrimoniale. Le conseil municipal du Grand Sudbury l'a confirmé cette semaine lors d'un vote, mettant fin à un processus entamé en mai.

Son propriétaire ne pourra ni modifier ni démolir sa structure sans obtenir l’autorisation du conseil municipal.

Le bâtiment était déjà sur la liste patrimoniale de la municipalité depuis 2014, un niveau de protection inférieur obligeant le propriétaire du bâtiment à aviser le conseil municipal 60 jours avant de faire une quelconque modification.

Deux ans plus tard, il a été fermé au public en raison d'importantes rénovations à faire.

La Ville cherche depuis à la vendre. Le conseiller Michael Vagnini a malgré tout fait pression pour qu'elle soit désignée patrimoniale avant qu'elle trouve preneur.

La caserne centenaire de Copper Cliff dans le Grand Sudbury.

Copper Cliff est l'un des plus vieux quartiers de Sudbury.

Photo : CBC / Erik White

Nous avons des gens qui souhaitent poursuivre l'histoire du bâtiment, estime-t-il.

Après des décennies de démolition de vieux bâtiments, la Ville du Grand Sudbury s'est davantage intéressée ces dernières années à la préservation de son patrimoine bâti.

Plus tôt cette année, le conseil municipal a également désigné l'ancienne école Saint-Louis-de-Gonzague, portant le total des bâtiments patrimoniaux désignés dans la ville à 10.

La ville de Sault-Sainte-Marie, en comparaison, en compte 38.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !