•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle sculpture de marbre trône devant le centre d’art inuit à Winnipeg

Une sculpture en marbre vert.

L’oeuvre de Goota Ashoona installée à l’entrée de Qaumajuq, le nouveau pavillon du Musée des beaux-arts de Winnipeg consacré à l’art inuit, a pour titre « Tuniigusiia » (Le cadeau).

Photo : Radio-Canada / Ron Boileau

Radio-Canada

Si vous marchez dans le centre-ville de Winnipeg, vous pouvez maintenant admirer une nouvelle sculpture de marbre en face du pavillon Qaumajuq, le centre d'art inuit du Musée des beaux-arts de Winnipeg (WAG).

L’artiste inuk Goota Ashoona a créé l’œuvre, nommée Tuniigusiia (« Le cadeau »), avec du marbre vert du Guatemala.

L'Association des enseignants, la Manitoba Teachers' Society (MTS), a commandé cette sculpture pour que soit reconnu le travail des enseignants.

La sculpture évoque la transmission de la connaissance. Elle illustre aussi l’importance des histoires et des contes ainsi que le rôle important qu’occupent les enseignants dans la société, indique le WAG dans un communiqué de presse envoyé jeudi.

Une sculpture imposante,, composée de trois visages. La tête principale est composée de deux visages, un à côté de l'autre. Le troisième visage est sur le dessus, sur les cheveux de la tête principale.

L’œuvre, nommée « Tuniigusiia », est en marbre vert du Guatemala.

Photo : Photo soumise par le Musée des beaux-arts de Winnipeg (WAG)

Originaire de Kinngait, au Nunavut, Goota Ashoona est la troisième artiste de sa génération à pratiquer l’art inuit. Elle a conceptualisé l'œuvre dans son studio dans la communauté d’Elie, à 45 minutes à l’ouest de Winnipeg.

À l’origine, l’artiste sculpte principalement dans de la stéatite et de l'os de baleine.

Certaines de ses œuvres font partie de la collection permanente du WAG.

Goota Ashoona est dans une pièce à côté de sa sculpture. Elle a la main posée sur le marbre et sourit à la caméra.

L’artiste inuk Goota Ashoona a créé l’œuvre, nommée « Tuniigusiia ».

Photo : Jocelyn Piirainen

Ouverture du centre

Qaumajuq, le nom du centre d’art inuit, est un mot inuktitut qui signifie c’est brillant, c’est lumineux.

L’ouverture de ce premier centre d'art consacré à l'art et à la culture des Inuit du Canada et d'ailleurs, est prévue à la fin du mois de février 2021.

La sculpture est installée devant l'entrée du pavillon.

Les visiteurs peuvent voir l'œuvre d’art installée tout juste à l’entrée principale du centre d’art inuit.

Photo : Radio-Canada / Ron Boileau

Le nouveau bâtiment de près de 3700 mètres carrés (40 000 pieds carrés), en construction depuis des années, présentera des milliers de sculptures et offrira des espaces de programmation, d'expositions, d'apprentissages et d'événements organisés par les Inuit.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !