•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Postes Canada : 190 cas en trois semaines au centre de Mississauga

Panneau indicateur affichant le logo de Postes Canada.

Des tests effectués parmi les employés du centre Gateway-Est de Postes Canada ont révélé 42 cas positifs de COVID-19 au cours des quatre derniers jours.

Photo : CBC / Oliver Walters

Radio-Canada

Une éclosion au centre de tri de Postes Canada à Mississauga est responsable de 190 cas de COVID-19 chez les employés du centre depuis trois semaines.

Le porte-parole de Postes Canada Phil Legault a confirmé la nouvelle. Il ajoute que des retards de livraison de la poste sont à prévoir.

La société fédérale a revu à la hausse, samedi après-midi, le nombre d’infections parmi ses employés du centre Gateway-Est et affirme que 190 d’entre eux ont été déclarés positifs depuis le début de la nouvelle année.

Selon la société fédérale, des tests ont révélé 42 cas positifs de COVID-19 au cours des quatre derniers jours.

M. Legault a ajouté que les plus récents cas ont été détectés chez des travailleurs asymptomatiques ou qui ne croyaient pas avoir de symptômes.

Le dépistage des employés de certains quarts de travail avait été ordonné par la santé publique de Peel et a commencé le 19 janvier.

Selon M. Legault, Postes Canada offre maintenant des tests à tous les employés du centre qui veulent le subir.

Tout employé qui obtient un résultat positif devra rester en quarantaine à la maison pendant 14 jours. De plus, le porte-parole a précisé que tous les employés qui travaillent habituellement l'après-midi seront en quarantaine à la maison pour 14 jours, ce qui occasionnera fort probablement des retards de livraison partout au Canada.

Plus de 4500 personnes travaillent dans ce centre de tri.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !