•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 décès et 173 nouveaux cas à la veille d’un déconfinement prudent au Manitoba

Le Dr Atwal lors d'une conférence de presse portant sur la COVID-19 au Manitoba.

Le Dr Jazz Atwal est le médecin hygiéniste en chef adjoint du Manitoba.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Le Manitoba annonce 2 décès et 173 nouveaux cas, vendredi, alors que les ordonnances sanitaires en vigueur arrivent à terme à minuit. Les restrictions seront alors assouplies pour permettre l’ouverture de commerces non essentiels et de petits rassemblements.

Nous ne pouvons pas tout rouvrir en même temps, nous n’allons pas réussir si nous faisons cela, rappelle le médecin hygiéniste en chef adjoint, Jazz Atwal, en réponse aux questions de journalistes sur les secteurs qui n’ont pas la permission de rouvrir dans le cadre des nouvelles règles.

Nous nous apprêtons à permettre un peu plus d’interactions. Nous allons devoir voir comment cela se passe avant de regarder d’autres secteurs, poursuit le Dr Atwal.

Il presse la population de suivre les nouvelles ordonnances sanitaires, surtout en ce qui concerne les rassemblements dans un lieu intérieur avec deux personnes d’un autre foyer.

Je crois que tout le monde comprend le but de l’ordonnance. Le principe, c’est de choisir deux personnes, toujours les deux mêmes personnes, martèle-t-il.

Par exemple, deux adultes ayant deux bébés ne peuvent pas rendre visite à un autre couple, bien que ce couple puisse visiter le même ménage avec les deux bébés. Il s’agit selon lui de respecter l’esprit de l’ordonnance, qui est de se faire une bulle avec seulement deux personnes.

Nous devons limiter les interactions, c’est le principe de base en ce qui concerne la propagation du virus, affirme le Dr Atwal.

Il recommande à la population de continuer à respecter la distanciation sociale, même lors d’une visite dans un lieu intérieur privé avec des personnes d’un autre foyer.

Il faut encore porter un masque, il faut encore se laver les mains, se tenir à 2 mètres de distance, indique-t-il.

Les nouvelles ordonnances sanitaires seront évaluées après trois semaines.

Les données du jour

Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 9,3 % à l’échelle provinciale, et à 6,2 %, pour Winnipeg.

Faits saillants :

  • 3261 cas actifs*

  • 24 204 personnes guéries à ce jour

  • 274 hospitalisations, 133 personnes étant encore contagieuses

  • 39 patients aux soins intensifs, dont 24 sont encore contagieux

  • 795 décès attribuables à la COVID-19

  • 28 260 cas ont été confirmés dans la province depuis le début de la pandémie

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 56

  • Prairie Mountain : 11

  • Santé Sud  9

  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 33

  • Nord : 64

* Ce nombre est surévalué par la province en raison de retards dans le traçage des contacts. La province estime qu'une personne est guérie 10 jours après avoir contracté la COVID-19.

Depuis février 2020, 461 250 tests de dépistage ont été effectués, dont 2070 jeudi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Éclosions

Une éclosion s'est déclarée au centre de santé et centre de soins personnel Pembina Manitou, à Manitou.

Les éclosions sont terminées dans ces établissements : le foyer Tabor Home, à Morden, le foyer de soins personnels Tudor House, à Selkirk, ainsi que, à Winnipeg, le Lodge 4 East du Deer Lodge Centre, le foyer de soins personnels West Park Manor, le St. Amant Health and Transition et le Carpathia Children’s Centre.

Tests rapides pour le personnel des écoles

La province indique aussi que tous les enseignants et membres du personnel des écoles qui travaillent directement auprès des élèves au Manitoba pourront bientôt obtenir des rendez-vous pour des tests rapides à la clinique de dépistage située au 1066, rue Nairn à Winnipeg. Les rendez-vous seront pris dès le 23 janvier.

Les personnes admissibles doivent ressentir des symptômes ou avoir été reconnues comme contact étroit lors d'une exposition à l'école ou encore avoir un membre de leur famille qui est symptomatique. Elles doivent aussi être en possession d'une preuve d'emploi au moment de leur rendez-vous.

Décès annoncés :

  • une octogénaire de la région Santé Sud (cas lié à l’éclosion au foyer de soins personnels Heritage)
  • un octogénaire de la région de Winnipeg (cas lié à l’éclosion au foyer de soins personnels Southeast)
Carte montrant les cas de coronavirus par pays

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !