•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccin COVID-19 : presque tous les résidents des foyers de Thunder Bay ont reçu une dose

Jackie Park administre un vaccin à Sean Bolton.

Sean Bolton, un préposé aux services de soutien personnel, a été le premier résident du Nord-Ouest de l'Ontario à recevoir le vaccin de Pfizer-BioNTech en décembre.

Photo : Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

Radio-Canada

Moins d'un mois après l'arrivée des vaccins contre la COVID-19 à Thunder Bay, tous les résidents éligibles des foyers de soins de longue durée de la ville ont reçu leur première dose.

Il s’agit du vaccin Pfier-BioNTech, qui nécessite une seconde dose afin d’atteindre sa pleine efficacité.

Nous avons eu la chance de pouvoir distribuer 2100 vaccins dans notre communauté, dont environ 80 % sont destinés aux soins de longue durée, détaille Rhonda Crocker Ellacott, présidente et directrice générale du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay.

Les 20 % restants sont administrés à ceux qui participeront à la vaccination des communautés nordiques éloignées ainsi qu’au personnel hospitalier du service des urgences.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay a confirmé en soirée que la première ronde de vaccination était terminée dans les foyers de la ville, pour toutes les personnes pour qui la vaccination était sécuritaire, soit environ 95 % des résidents.

Opération de vaccination dans les foyers

Après avoir d’abord conduit l’opération de vaccination exclusivement à l'hôpital, les vaccins ont pu être déplacés dans les maisons de soins de longue durée à partir de la fin de la semaine dernière.

Des 26 décès liés à la COVID-19 survenus dans le district de Thunder Bay, 23 étaient des résidents du foyer de soin de longue durée Southbridge Roseview.

L'affiche extérieure du centre de soins de longue durée est devant l'établissement sur un terrain gazonneux couvert de neige.

L'éclosion de soins de longue durée Southbridge Roseview, déclarée à la mi-novembre, n'est toujours pas terminée. Toutefois, moins de cinq patients sont infectés.

Photo : Radio-Canada / Matthew Vis

Rhonda Crocker Ellacott explique que l'hôpital et la santé publique ont dû changer leur stratégie de vaccination.

Ils ont interrompu la vaccination des membres du personnel des foyers soins de longue durée et des travailleurs de la santé de première ligne afin de donner la priorité aux doses destinées aux résidents.

Malgré tout, près de la moitié du personnel des foyers de soins de longue durée de la ville a reçu le vaccin.

Attente en dehors de la ville

Le vaccin de Pfizer-BioNTech n'a pas encore été envoyé dans les établissements du district de Thunder Bay situé en dehors de la ville.

Le groupe de travail provincial sur la vaccination s'est fixé comme objectif de faire vacciner tous les résidents des établissements de soins de longue durée de l'Ontario d'ici le 15 février.

Rhonda Crocker Ellacott explique que l'hôpital reste en contact avec la province pour savoir comment elle sera touchée par les retards de livraisons de Pfizer.

La compagnie a annoncé cette semaine interrompre la livraison des vaccins jusqu’au 1er février.

Nous étions préparés à ne pas recevoir de vaccin la semaine prochaine, mais nous ne nous attendions pas à une réduction de l’approvisionnement [au pays], dit-elle.

Notre plan est en cours de réévaluation et on s’attend à recevoir moins de vaccins que prévu.

Rhonda Crocker Ellacott, présidente et directrice générale du Centre régional des sciences de la santé de Thunder Bay

L'hôpital n'a reçu aucune indication que des doses du vaccin Moderna, qui est le deuxième vaccin à avoir reçu l'approbation de Santé Canada, arriveront dans le district de Thunder Bay à court terme.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !