•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déneigement : la pandémie force Ottawa à se concentrer sur les quartiers résidentiels

Un immense tracteur jaune sur les rues enneigées du centre-ville d'Ottawa.

La Ville d'Ottawa envisage de modifier sa stratégie de déneigement.

Photo : Radio-Canada / Benoit Roussel

Radio-Canada

La pandémie a changé la façon dont les gens se déplacent à Ottawa, le gouvernement ontarien demandant à la population de rester à la maison. Dans ce contexte, la Ville veut savoir si son approche visant à garder les routes, les trottoirs et les pistes cyclables dégagés de neige et de glace devrait également changer.

Chaque hiver, les équipes de la Ville sont chargées de déneiger 2300 kilomètres de trottoirs et 12 900 kilomètres de voies routières.

La Ville révise constamment ses normes d'entretien hivernal, mais le conseiller Tim Tierney, président du comité des transports, a déclaré que les habitudes de déplacement ont tellement changé au cours des 10 derniers mois qu'il serait peut-être temps de procéder à une refonte majeure.

Quand vous entendez beaucoup d'entreprises, comme Shopify par exemple, dire que tous ses employés resteront à la maison, même après la pandémie, l'accent devrait, plus que jamais, être mis sur la possibilité de se déplacer à pied et à vélo dans la communauté.

Tim Tierney, conseiller municipal d'Ottawa, quartier Beacon Hill-Cyrville

Il ne s'agit plus seulement de déneiger les routes, il s'agit aussi de tout le reste, a déclaré M. Tierney.

Gros plan sur le visage de l'homme lors d'une réunion du conseil municipal.

Le conseiller de Beacon Hill-Cyrville, Tim Tierney, aussi président du comité des transports, croit qu'il serait peut-être temps de procéder à une refonte majeure de la stratégie de déneigement. (Archive)

Photo : Radio-Canada / Laura Osman

Le conseiller Tierney a déclaré que la Ville analysait les changements climatiques, l'accessibilité, la durabilité, l'équité et le genre dans le cadre de la refonte de sa stratégie.

La Ville a lancé un sondage en ligne (Nouvelle fenêtre) pour l'aider à se fixer de nouvelles normes d'entretien hivernal et invite les résidents à y participer.

La marche, une priorité pendant la pandémie

Shayna Ghattas, mère de trois enfants dans le quartier de Whitehaven, a déclaré que tant que l'on demandait aux gens de rester chez eux, les rues résidentielles devraient être d'une priorité plus élevée que les grandes artères en matière de déneigement.

Pendant la pandémie et le confinement, marcher est un élément essentiel au bien-être de beaucoup de gens, et il n'est pas très prudent de marcher dans des conditions glissantes, a déclaré Mme Ghattas.

Un piéton sur un trottoir d'Ottawa sur lequel est tombée une mince couche de neige.

Une rue enneigée à Ottawa.

Photo : Radio-Canada / Benoit Roussel

Sahil Vora se rend au travail dans un Tim Hortons à Lincoln Heights et a déclaré que nombre de ses collègues évitaient les transports en commun en ce moment à cause de la COVID-19.

S'ils parviennent à nettoyer la piste cyclable, c'est super, mais sinon, ils devraient se concentrer sur les piétons, a déclaré M. Vora.

La Ville avait envisagé de modifier le niveau de déneigement comme mesure d'économie, mais a récemment augmenté le budget des déneigeuses après sept ans de déficit.

La Ville organise des assemblées publiques virtuelles sur ses normes d'entretien hivernal du 25 au 28 janvier. Le sondage en ligne et les ateliers virtuels sont disponibles jusqu'au 19 février.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !