•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La CCN privilégie un tramway en surface sur la rue Wellington

Montage photo d'un tramway avec en arrière-plan le Parlement d'Ottawa et le Musée canadien de l'histoire à Gatineau.

Si la STO souhaite plutôt l’option du tunnel, le conseil d’administration de la CCN offrirait aussi son appui.

Photo : Radio-Canada / Laury Dubé

Radio-Canada

C’est l’option du tramway le long de la rue Wellington à Ottawa que privilégie la Commission de la capitale nationale (CCN). Son conseil d’administration a approuvé une recommandation en ce sens jeudi.

Il était recommandé que le Conseil d’administration donne son accord de principe à l’option du tramway en surface de la Société de transport de l'Outaouais (STO) le long du boulevard de la Confédération, via le pont du Portage et sur la rue Wellington à Ottawa, comme étant l’option la plus conforme aux plans de la CCN, sous réserve que les intérêts de la capitale soient pris en compte par les études détaillées supplémentaires.

On peut imaginer que l’insertion du tramway de Gatineau à Ottawa peut être une première phase d’une éventuelle boucle, a expliqué le premier dirigeant de la CCN, Tobi Nussbaum. C’est une raison pour laquelle on a privilégié cette option.

Mais si la STO souhaite plutôt l’option du tunnel, le conseil d’administration l'appuierait aussi selon une deuxième recommandation.

En décembre, le comité des transports de la Ville d’Ottawa donnait de son côté son aval au tunnel sous la rue Sparks. Mais dans la motion approuvée, les conseillers ont inclus que l’option en surface sur la rue Wellington pourrait être prise en considération si le financement adéquat de la part du gouvernement fédéral n’est pas au rendez-vous.

M. Nussbaum a assuré qu’il n’y avait pas de conflits sur cette question entre la CCN et la Ville d’Ottawa. Les deux choix sont ouverts pour la STO.

L’option du tunnel coûterait près d’un milliard de dollars de plus que l’option en surface proposée par la STO.

Finalement, une troisième recommandation veut que la proposition détaillée soit déposée au moment opportun du développement du projet, et une fois les conditions remplies, pour Approbation fédérale d’utilisation du sol et de design, en vertu de l’article 12 de la Loi sur la capitale nationale.

Le conseil d’administration de la CCN a souligné à de nombreuses reprises que le projet de tramway de la STO doit notamment respecter les caractéristiques du boulevard de la Confédération ainsi que les activités des bâtiments à proximité, comme les édifices fédéraux.

Le soutien de la CCN au projet permettra au transporteur public d’aller de l’avant avec le financement du projet, selon M. Nussbaum.

La STO voulait avoir l’approbation en principe de la CCN et de la Ville d’Ottawa. Maintenant ils ont l’approbation en principe et je pense pour eux, ça veut dire que ça leur donne l’occasion de suivre les prochaines étapes, a-t-il dit.

Le gouvernement provincial a déjà manifesté son intention de financer le projet à 60 %. Le gouvernement d’Ottawa s’est quant à lui contenté d’un accord de principe au projet, même si le député fédéral Greg Fergus s’est prononcé en faveur du tramway reliant l’ouest de la ville de Gatineau à Ottawa.

Avec les informations de Rosalie Sinclair.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !