•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'un tueur en série originaire d'Ottawa

Clôture be barbelés d'un pénitencier fédéral

Une clôture de barbelés d'un pénitencier fédéral

Photo : Radio-Canada / Marc Godbout

Radio-Canada

Le meurtrier en série Camille Joseph Cléroux est décédé en prison de causes naturelles, le 17 janvier dernier, à l'âge de 67 ans. Il était détenu à l'Établissement du Pacifique, à Abbotsford en Colombie-Britannique.

Au moment de son décès, M. Cléroux purgeait, depuis le 26 juin 2012, une peine d’emprisonnement à perpétuité pour meurtre au premier degré et meurtre au deuxième degré x2, peut-on lire dans un communiqué de Services correctionnels Canada.

En 2012, M. Cléroux avait écopé d'une peine de prison à perpétuité pour les meurtres de trois femmes commis sur une période de 20 ans.

Il avait battu à mort deux de ses ex-femmes avant de se débarrasser des corps en 1990 et en 2003. L'un des corps n'a d'ailleurs jamais été retrouvé. En 2010, l'homme avait reconnu avoir tué sa voisine de 64 ans.

Les circonstances du décès seront examinées, comme c'est toujours le cas lors du décès d'un détenu, indique-t-on. La police et le coroner ont été avisés.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.