•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Meurtre de Thomas Cameron : 15 mois de centre jeunesse pour l'adolescente impliquée

Un marteau de juge devant une balance.

Selon le spécialiste des droits et libertés de la personne Louis-Philippe Lampron, le couvre-feu pourrait passer le test des tribunaux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'adolescente impliquée dans la mort de Thomas Cameron, survenue en août 2019, a reçu sa peine, jeudi, au Palais de justice de Sherbrooke. Elle sera placée en centre jeunesse pendant une période de 15 mois.

La jeune fille, aujourd'hui âgée de 17 ans, avait plaidé coupable à une accusation réduite d'homicide involontaire. Elle devra purger 12 mois de sa peine dans un milieu ouvert, puis 3 mois dans la collectivité.

Pendant 12 mois, il lui sera interdit d'entrer en contact avec certaines personnes.

Le jeune homme assis à l'extérieur, souriant

Le corps de Thomas Cameron a été retrouvé dans un parc de Sherbrooke.

Photo : Facebook / Karine Cameron

Elle sera ensuite en probation pendant une période de 18 mois. Le juge a également exigé qu'elle fournisse un échantillon d'ADN, et qu'il lui soit interdit de posséder une arme pendant les deux années suivant sa probation.

Une autre personne a été accusée de meurtre prémédité dans cette affaire, mais n'a toujours pas subi son procès. Bien qu'il était mineur au moment des faits, il pourrait recevoir une peine pour adulte, en raison de la gravité du crime.

Thomas Cameron a été assassiné le 3 août 2019 au parc Adrien-Cambron, de Sherbrooke.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.