•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'hôtel Delta confirme l’abandon de sa poursuite contre la Ville de Québec

L'hôtel Delta sur le boulevard René-Lévesque Est.

L'hôtel Delta par Marriott Québec

Photo : Radio-Canada

Les propriétaires de l’hôtel Delta, situé sur le boulevard René-Lévesque à Québec, renoncent officiellement à poursuivre la Ville de Québec pour obtenir une évaluation foncière à la baisse de leur immeuble.

Le recours en justice avait pour objectif de réduire la somme à payer en taxes foncières alors que les taux d’occupation sont anémiques en raison de la pandémie. Selon un communiqué publié jeudi, le Delta souhaite maintenant favoriser les bonnes relations avec tous les intervenants de la Ville de Québec.

De son côté, le propriétaire du Concorde et de plusieurs autres hôtels à Québec n’a pas l’intention de renoncer à ses recours légaux contre la Ville. Il demande toujours que la valeur de ses immeubles soit réduite considérablement pour prendre en considération les pertes de revenus et les déficits importants.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a toujours plaidé qu’accéder à ce type de demande entraînerait une catastrophe financière pour les villes. Il mise d’ailleurs sur le projet de loi 67 déposé à l’Assemblée nationale pour appuyer ses propos.

Si ce projet de loi est adopté tel quel, il deviendra impossible pour les propriétaires d’immeubles commerciaux de contester leur rôle d’évaluation municipale sur la base des restrictions imposées par le gouvernement en raison de la pandémie.

Programme d’aide

Comme d’autres grands hôtels, le Delta souhaite toujours que le gouvernement du Québec déploie un plan d’aide destiné aux immeubles de plus de 300 chambres, exclus du programme annoncé par la ministre du Tourisme en novembre.

Selon ce qu’écrit la directrice générale du Delta dans le communiqué, l’aide gouvernementale est essentielle afin d’atténuer cette période difficile pour les plus gros établissements.

Le cabinet de la ministre Caroline Proulx indique que les discussions se poursuivent à ce sujet entre les hôteliers et le gouvernement du Québec.

La ministre a eu l’occasion de s’entretenir récemment avec plusieurs grands hôteliers. Le travail afin d’élaborer une mesure d’aide adaptée à leur réalité se poursuit, et nous sommes confiants de pouvoir proposer des mesures appropriées au courant des prochaines semaines , précise l'attachée de presse de la ministre, Sandra O’Connor.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !